D’après le journal en ligne PC Impact : Neuf sites internet de préfecture sont depuis plusieurs semaines inaccessibles. L'administré arrivant sur chacun de ces sites peut lire ces messages placardés sur la page d'accueil. Des messages souvent laconiques jusqu'aux plus explicatifs en passant par l'excuse de de la maintenance : détails et image http://diaf.zenzas.com