ALGER - Un militaire a été tué et quatre autres ont été blessés samedi dans l'explosion d'une bombe dans la région de Tizi Ouzou, en Kabylie, à 110 km à l'est d'Alger, selon un nouveau bilan obtenu de source sécuritaire locale.

Le militaire a succombé à ses blessures à son admission à l'hôpital, selon cette source, qui a indiqué aussi que les quatre blessés étaient tous des militaires.

La bombe, dont la puissance n'est pas connue, était enfouie dans la chaussée. Actionnée à distance, elle a explosé au passage d'un convoi de l'armée à Tadmaït, à quelque quinze km à l'ouest de Tizi Ouzou.

La semaine dernière, sept gendarmes et un policier avaient été tués dans deux attentats séparés en Kabylie et dans la région d'El Oued, au sud-est algérien. Les sept gendarmes étaient tombés dans une embuscade tendue par un groupe armé is^^^^^^^.

Ces attaques avaient été revendiquées par la Branche d'al-Qaïda au Maghreb islamique (BAQMI, ex-^^^^ algérien), une branche de la nébuleuse d'Oussama Ben Laden