IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM

Page 1 sur 6 123456 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 57
Share |

Discussion: Alcool en Algérie : le débat interdit

  1. #1
    salimdz Visiteurs

    Par défaut Alcool en Algérie : le débat interdit

    Quand les considérations idéologiques empêchent de poser les bonnes questions

    Alcool en Algérie : le débat interdit

    Yazid Slimani

    Depuis la fin du Ramadhan, le secteur de l’alcool est dans la tourmente. En quelques semaines, des dizaines de bars et de débits de boissons ont été contraints de fermer sous la pression du voisinage ou de l’administration, comme à Tizi Ouzou. La petite ville côtière de La Madrague, à l’ouest d’Alger, a connu des violences autour de lieux de vente d’alcool clandestins. Deux prédicateurs isla.mis.tes, dont un des leaders de l’ex‑FIS, ont lancé un appel aux Algériens pour qu’ils exigent dans leurs quartiers la fermeture des bars et débits de boissons, qui ont « corrompu notre jeunesse, détruit ses principes et ses valeurs islamiques », selon eux.
    Les observateurs voient derrière ces évènements l’illustration du conflit qui oppose les tenants d’un rigorisme religieux – pour qui l’alcool doit être interdit par principe car sa consommation et son commerce seraient contraire au dogme – et les défenseurs d’une liberté de choix et de comportement. Pour ces derniers, il est inacceptable que Sahnouni et consorts s’arrogent le droit de dicter une conduite aux Algériens. Ce conflit confirme qu’en Algérie, la question de l’alcool n’a pas encore dépassé les considérations idéologiques et religieuses.

    Pourtant il s’agit d’un fait de société comme les autres. Les Algériens consomment de l’alcool, qui a généré un marché et un secteur économique. Et avec cette logique de clash idéologique, on oublie de se poser les vraies questions que soulève la consommation d’alcool dans le pays.

    L’alcool n’est pas un produit comme les autres. Il peut entraîner une dépendance et provoquer des maladies graves. L’ivresse sur la voie publique peut conduire à des actes de violence, à des accidents. Or, l’alcool n’est jamais considéré en termes de sujet de santé publique. Comme la consommation d’alcool reste un tabou (elle est réservée aux bars sombres et demeure confinée à l’abri des regards) il n’existe par exemple aucune prise en charge institutionnelle des personnes dépendantes, à l’image de ce qui se fait dans les pays développés. Il n’existe pas, non plus, de campagne de sensibilisation aux dangers de l’alcool au volant comme on en voit tous les ans sur les chaînes de télévision françaises par exemple. Sur ce plan, la législation est exclusivement répressive avec de fortes peines de prison administrées aux automobilistes arrêtés en état d’ivresse.

    On voit bien le dilemme des autorités. Soulever ces problèmes pourrait être interprété comme une trop grande tolérance à l’égard de l’alcool alors qu’une partie de la société reste hostile à sa consommation. Il est d’ailleurs significatif de voir que les autorités n’ont pas réagi aux déclarations des deux "prédicateurs". Même la réponse du premier ministre Ahmed Ouyahia, interpellé sur les conséquences pour l’emploi des fermetures des bars et débits de boissons, a été censurée par l’ENTV. A la manière d’une image provocatrice qu’un certain type de spectateur algérien ne pourrait supporter. Comme si prononcer le mot alcool à la télévision nationale n’était pas envisageable. C’est la stratégie de l’autruche, la négation d’une réalité de la société algérienne, qui est peut‑être compréhensible de la part de religieux rigoristes mais irresponsable de la part de l’État.

    source

  2. #2
    Date d'inscription
    juillet 2009
    Localisation
    Alger
    Messages
    2 322
    Remerciements
    42
    Remercié 92 fois dans 61 messages
    Pouvoir de réputation
    17

    Par défaut Re: Alcool en Algérie : le débat interdit

    quand je passé par la madrague ( pas pour acheté de l'alcool hein ) je me demandé comment le voisinage pouvait supporté ces bars et points de vente d'alcool, finalement après des années ils ont réagis, enfin !

  3. #3
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    1 620
    Remerciements
    76
    Remercié 9 fois dans 8 messages
    Pouvoir de réputation
    13

    Par défaut Re: Alcool en Algérie : le débat interdit

    Cliquer ici pour agrandir Envoyé par khaledz Cliquer ici pour agrandir
    quand je passé par la madrague ( pas pour acheté de l'alcool hein ) je me demandé comment le voisinage pouvait supporté ces bars et points de vente d'alcool, finalement après des années ils ont réagis, enfin !
    Ouep c tout à fait légitime !!! , j'accépte les bars car c un mal nécéssaire mais en dehors des villes !

  4. #4
    Date d'inscription
    février 2009
    Localisation
    California
    Messages
    2 568
    Remerciements
    38
    Remercié 53 fois dans 39 messages
    Pouvoir de réputation
    13

    Par défaut Re: Alcool en Algérie : le débat interdit

    Les bars oui, mais seulement dans le cadre légal et c'est vrai, un peu éloigné des habitations.

  5. #5
    Date d'inscription
    juin 2008
    Localisation
    alger
    Messages
    2 793
    Remerciements
    73
    Remercié 44 fois dans 31 messages
    Pouvoir de réputation
    14

    Par défaut Re: Alcool en Algérie : le débat interdit

    c'est la seul solution pour les faire disparaitre, il faut que les gens qui habitent prés des bars témoignent leur mécontentement, et l'état aussi doit prendre une vrai position et suivre la volonté du peuple en interdisant l'importation d'alcool tout simplement

  6. #6
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    1 991
    Remerciements
    1
    Remercié 18 fois dans 13 messages
    Pouvoir de réputation
    15

    Par défaut Re: Alcool en Algérie : le débat interdit

    La volonté du peuple (sicK)...Ih oula ta3ref'ou wash chha3 yhabb...

  7. #7
    Date d'inscription
    juillet 2009
    Localisation
    Alger
    Messages
    2 322
    Remerciements
    42
    Remercié 92 fois dans 61 messages
    Pouvoir de réputation
    17

    Par défaut Re: Alcool en Algérie : le débat interdit

    Cliquer ici pour agrandir Envoyé par Arthur Cliquer ici pour agrandir
    c'est la seul solution pour les faire disparaitre, il faut que les gens qui habitent prés des bars témoignent leur mécontentement, et l'état aussi doit prendre une vrai position et suivre la volonté du peuple en interdisant l'importation d'alcool tout simplement
    tu veux dire que l'état doit interdire aux généraux d'importer l'alcool ou bien es-que les généraux c'est l'état eux même ? donc ils se l'interdisent eux même !
    conclusion, problématique et équation impossible a résoudre...

  8. #8
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Messages
    1 019
    Remerciements
    4
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    11

    Par défaut Re: Alcool en Algérie : le débat interdit

    les débits de boisson et bars fermés seront vite remplacés par des échoppes et des "tabla" au noir par ceux-la même qui les ont chassés de leur quartier, mais ça sera avec du whisky frelaté marocain et de la bière éventée.
    La liberté consiste à faire tout ce que permet la longueur de la chaîne.

  9. #9
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    1 620
    Remerciements
    76
    Remercié 9 fois dans 8 messages
    Pouvoir de réputation
    13

    Par défaut Re: Alcool en Algérie : le débat interdit

    Cliquer ici pour agrandir Envoyé par meslouve Cliquer ici pour agrandir
    les débits de boisson et bars fermés seront vite remplacés par des échoppes et des "tabla" au noir par ceux-la même qui les ont chassés de leur quartier, mais ça sera avec du whisky frelaté marocain et de la bière éventée.
    ça donnera plus raison à ceux qui veulent arrêter de boire Cliquer ici pour agrandir

  10. #10
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    1 991
    Remerciements
    1
    Remercié 18 fois dans 13 messages
    Pouvoir de réputation
    15

    Par défaut Re: Alcool en Algérie : le débat interdit

    Et ceux qui ne veulent pas ?

Page 1 sur 6 123456 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 01/12/2011, 00h54
  2. Réponses: 29
    Dernier message: 02/02/2010, 19h11
  3. les dangers de l'alcool...a pied !
    Par wefix dans le forum Photos et vidéos
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/07/2009, 10h11
  4. L'expérience du e-commerce en Algérie en débat
    Par salimdz dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/06/2009, 14h30
  5. Alcool Au Volant
    Par Salima_Anissa dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 4
    Dernier message: 18/06/2008, 14h44

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Webimag] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX] [Photographe MARIAGE]

is PageRank Checking Icon