Canada : Lancement du réseau TI des Maghrébins du Québec

le 11.11.11 | 13h21

Les membres du Congrès maghrébin du Québec (CMQ) ont lancé jeudi leur réseau des technologies de l’information (TI). Un regroupement qui permettra de mettre en contact nouveaux arrivants et professionnels du monde de l’informatique ayant un minimum de 10 ans d’expérience dans le domaine.

Pour Monsef Derraji, Québécois d’origine marocaine et président du CMQ, «un nouvel arrivant attend en moyenne 5 ans avant d’intégrer le marché du travail [en dehors des petits boulots, NDLR]. Notre réseau permettra à travers le mentorat de diminuer ce délai d’attente qui est préjudiciable et à la société d’accueil et à l’immigrant maghrébin».

Cette situation aboutit à une perte d’immigrants pour le Québec. A titre d’exemple, sur les trois membres fondateurs du CMQ - Monsef Derraji, Maroc, Lamine Foura, originaire d’Algérie et Slimane Bah, du Maroc - il n’en reste que deux en plus, bien sûr, des autres membres. Le troisième est déjà rentré au Maroc, où il travaille présentement, par manque d’opportunités au Québec.

Pour la journée de lancement, les organisateurs ont pour établir une première liste de mentors qui vont être mis en relation avec des nouveaux arrivants, selon des procédures bien huilées puisqu’elles ont déjà fonctionné avec d’autres groupes.

Le réseau est parrainé par le fournisseur de services et de produits informatiques québécois, EBR dont le fondateur Mohamed El Khayat, originaire du Maroc, est lui-même un exemple de réussite pour les nouveaux arrivants. Lors de sa présentation, ce dernier a affirmé que plusieurs de ses partenaires, Microsoft et Motorola, entre autres, sont prêts à soutenir l’initiative. EBR qui est aussi partenaire d’IBM a profité de la soirée de réseautique pour présenter le stockage basé sur le Cloud computing.

source