IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM

Affichage des résultats 1 à 2 sur 2
Share |

Discussion: Des dispositifs qui dopent les créances improductives

  1. #1
    salimdz Visiteurs

    Par défaut Des dispositifs qui dopent les créances improductives

    Soutien à l’investissement et emploi de jeunes

    Des dispositifs qui dopent les créances improductives

    le 26.11.11 | 01h00

    Les financements bancaires alloués dans le cadre du dispositif de soutien à l’emploi de jeunes semblent alimenter considérablement le stock des créances non performantes des banques publiques, s’il l’on s’en tient au constat dressé par le ministre des Finances, Karim Djoudi.

    Répondant avant-hier à une question d’un membre du Conseil de la nation, M. Djoudi a ainsi fait état, selon l’APS, d’un taux de créances non performantes estimé à 24% du cumul des crédits accordés par les banques étatiques au titre des financements à l’investissement, dont ceux inscrits en faveur du dispositif de soutien à l’emploi de jeunes. Ainsi, l’élan donné ces derniers mois aux dispositifs de soutien à l’emploi et à l’investissement, en réaction à la situation de malaise social qu’a connu l’Algérie au début de l’année, semble générer une mise à contribution accrue des établissements bancaires publics, charriant par la même une aggravation de leurs niveaux de créances non performantes.

    De fait, à la faveur des mesures décidées lors du fameux Conseil des ministres du 22 février 2011, les dispositifs de soutien à l’emploi et à la création d’activités suscitent un engouement sans précédent ; le nombre de projets financés dans ce cadre a enregistré une très forte croissance ces derniers mois. La validation des dossiers de projets inscrits au titre du dispositif de l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes (Ansej) a ainsi marqué un accroissement de 330% durant le premier semestre 2011, alors que le nombre de dossiers de demandes enregistré a connu un bond de 1031%, selon les chiffres rendus publics par ladite agence. Aussi, les banques publiques ont été fortement sollicitées durant cette période en vue de faciliter l’accès au crédit pour les jeunes promoteurs, et ce, en améliorant notamment leurs délais de réponse et en confortant considérablement leur apport financier pour la concrétisation des mesures décidées par les pouvoirs publics en faveur de l’emploi et de l’investissement.

    Dans ce même contexte, le montant global des crédits bancaires octroyés à l’économie a atteint, à fin juin 2011, plus de 2000 milliards de dinars, selon les chiffres révélés avant-hier par le ministre des Finances devant le Sénat. Quelque 86% de ces financements, précise la même source, sont le fait du secteur bancaire public. La forte hausse ainsi enregistrée sur les crédits destinés à soutenir l’investissement et les dispositifs d’emploi semble donc s’être accompagnée de nouveaux flux de créances non performantes, dénotant ainsi la fragilité financière des entreprises et des projets ayant bénéficié d’une partie de ces financements. Ceci, au moment où les banques locales affichaient déjà des niveaux de créances non performantes se situant au-delà des standards internationaux, comme le fait ressortir la Banque d’Algérie dans son dernier rapport annuel sur les évolutions économiques et monétaires en Algérie durant l’année 2010. Un constat qui, du reste, a été également relevé par le Fonds monétaire international (FMI) qui, en janvier dernier, avait incité l’Algérie à déployer des efforts supplémentaires en vue de «réduire le niveau élevé des créances douteuses dans les banques publiques».

    source

  2. #2
    Date d'inscription
    août 2009
    Localisation
    chlef
    Messages
    10
    Remerciements
    0
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    0

    Par défaut Re : Des dispositifs qui dopent les créances improductives

    ce dispositif rentre dans le cadre de "la politique d'appaisement " de nos gouvernants

    sans aucun rapport avec les lois regissant l'economie

Discussions similaires

  1. 14 millions de DA de créances récupérées
    Par NewsBot dans le forum Opérateurs : Mobilis / Djezzy / Nedjma
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/12/2010, 20h20
  2. [Actualités] Orascom Télécom Algérie fait appel contre les créances fiscales
    Par NewsBot dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/04/2010, 12h50
  3. Ubunto 9.10 les dispositifs à prendre avant une installation?
    Par Naceur dans le forum GNU/Linux et Unix
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/03/2010, 22h30
  4. [Actualités] Créances détenues par l'EEPAD : Un nouvel échéancier de paiement en vue
    Par NewsBot dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/10/2009, 10h50
  5. Créances d’Algérie Télécom
    Par salimdz dans le forum Téléphonie fixe et sans fil
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/10/2008, 23h38

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Webimag] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX] [Photographe MARIAGE]

is PageRank Checking Icon