Conférence internationale sur l’entreprenariat féminin: les TIC alliées des femmes chefs d’entreprise

Cliquer ici pour agrandir

« Les femmes chefs d’entreprises devraient s’initier à la maîtrise des nouvelles technologies de l’information et de la communication ». C’est l’une des recommandations faites lors de la conférence internationale sur l’entreprenariat féminin et les nouvelles technologies de l’information et de la communication dans les petites et moyennes entreprises, tenue hier à l’hôtel Sheraton d’Alger.

Cette rencontre internationale a réuni, notons-le, une centaine de femmes chefs d’entreprise. A côté des Algériennes, il y avait aussi des chefs d’entreprises africaines et américaines. Le développement du partenariat entre ces professionnelles figurait d’ailleurs parmi les objectifs recherchés à travers l’organisation de l’événement.

D’un autre côté, les experts présents sur place ont mis l’accent sur l’importance de la maîtrise des nouvelles technologies dans l’amélioration des performances des entreprises. Plus globalement, les nouvelles technologies sont désignées comme étant l’une des clés du développement économique d’un pays. Mme Khadidja Belhadi, présidente de l’Association des femmes managers et entrepreneurs, a estimé que cette conférence internationale sur l’entreprenariat féminin permettra de situer les choses quant au rôle de la femme dans le développement de l’économie.

De son côté, la représentante du ministère de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’investissement, Mme Benhabilès Nassima, a mis l’accent sur l’importance sur la sensibilisation des femmes quant à l’importance des nouvelles technologies dans la gestion de l’entreprise.

Mme Gillian Robinson, représentante du programme de coordination et de soutien à l’entrepreneuriat féminin en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, a quant à elle affirmé que l’entreprenariat féminin est de manière générale « sur la bonne voie en Algérie ».

source