Stepping

Code qui sur un processeur désigne la révision interne.

Comme les logiciels, les puces évoluées comme les processeurs ou les GPU connaissent un certain nombre de révisions au cours de leur cycle de vie : des bogues peuvent être décelés, les procédés de fabrication évoluent. Cependant, ces révisions ne justifient pas un changement de référence catalogue du produit. Elles sont simplement signalées par un code à une lettre et un chiffre gravé sur la puce, le stepping.

Lors du développement en interne de la puce, la première mouture est baptisée A0. Elle n'est généralement jamais commercialisée. Les révisions mineures sont ensuite A1, A2, A3, etc. En cas de changement plus substantiel (ou d'arrivée du chiffre à 9...), on change la lettre et on passe à B0, B1, B2, etc.

Les puces avec des steppings différents restent cependant parfaitement compatibles et substituables les unes aux autres. Un stepping récent peut to^^^^ois rendre l'overclock, par exemple, plus facile.

source : http://www.presence-pc.com/lexique/S...,03-0-394.html