Microsoft étend son stockage Cloud à iOS…

09:20 - mercredi 14 décembre 2011 par Loic Duval

Lorsqu’il s’agit de faire la promotion de ses solutions « Back End » ou de ses solutions Cloud, Microsoft n’hésite plus désormais à sortir des Apps pour les terminaux tournants sur des OS concurrents aux siens.

Lorsqu’il s’agit de faire la promotion de ses solutions « Back End » (comme Office 365 ou Windows Server) ou de ses solutions Cloud (comme Windows Live et Windows Azure), Microsoft n’hésite plus désormais à sortir des Apps pour les terminaux tournants sur des systèmes concurrents aux siens.
On en a eu la démonstration en début de semaine avec l'annonce de la disponibilité prochaine de Lync 2010, le client de communication unifiée, sous iPhone, iPad, Symbian et Android, la version Windows Phone 7 étant, elle, disponible depuis Lundi.

On en a eu de nouveau la preuve hier à la fois avec la mise à jour de son App « OneNote » (disponible depuis un an sur iPhone et enfin modifiée pour exploiter toute la surface d’affichage des iPads) mais aussi la sortie d’un titre phare du XBox Live et de Kinect : Kinectimals pour iPad/iPhone (le jeu est aussi disponible sous Windows Phone 7 depuis quelques semaines).
Cliquer ici pour agrandir

Aujourd’hui,, c’est le service de stockage en ligne Skydrive (qui - sur certains points - concurrence directement Apple iCloud) qui se voit décliner sous iOS. L’application Skydrive pour iPad et iPhone permet aux utilisateurs des services Live de Microsoft sur leur PC d’accéder directement et en toute simplicité à leurs espaces Skydrive sans passer par un navigateur Web. Les utilisateurs iOS peuvent transférer photos et documents, renommer les fichiers ou gérer leurs dossiers hébergés dans le Cloud au travers d’une App dédiée.

Et même si Skydrive est déjà totalement intégré au cœur de Windows Phone 7.5, notamment au sein des « Hubs » Photos et Office du Smartphone, Microsoft lance une application très similaire à celle de l’iPhone sur son propre OS Mobile.
Cliquer ici pour agrandir

Finalement, avec la variété des systèmes mobiles, Microsoft semble retrouver en partie sa vocation d’origine : être avant tout un éditeur de logiciels …




source