IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM


Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 11
Share |

Discussion: On en a ras le bol, c'est trop...

  1. #1
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Messages
    516
    Remerciements
    14
    Remercié 11 fois dans 7 messages
    Pouvoir de réputation
    11

    Par défaut On en a ras le bol, c'est trop...

    J'habite à Tlemcen.

    A chaque fois que je veux faire mon plein d'essence, c'est la galère :
    Toutes les stations services de ma ville sont squattés par les "HELLABAS", les contrebandiers du carburant. Une chaîne de plusieurs dizaines de voitures à chaque pompe, et gare à celui qui veut passer avant eux, même pour ne prendre que quelques litres.
    Et le plus grave dans tout cela, c'est que les pompistes sont devenus leurs complices, même les stations services NAFTAL.
    Hier, lorsque je me suis emporté devant le responsable de la station NAFTAL de Koudia, le responsable me dit : "Mais ils sont aussi des Algériens, et je dois les servir". Argument faux : même si ce sont des Algériens, le carburant qu'ils prennent est destinés aux non algériens. Alors, arrêtons la démagogie.

    Je veux lancer un appel citoyen à tous les Algériens, chacun à son niveau, d'agir "pacifiquement" pour enrayer cette plaie qui n'arrête pas de nous causer du tort ainsi qu'à notre pays.

    Alors, basta...

  2. #2
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    Ile-de-France
    Messages
    8 070
    Remerciements
    275
    Remercié 417 fois dans 209 messages
    Pouvoir de réputation
    10

    Par défaut Re : On en a ras le bol, c'est trop...

    Salam,

    As tu signalé ce phénomène au autorités (douaniers par exemple) ? ou bien ils sont aussi complices ?

    Je pensais qu'il était plus difficile de faire passer du carburant vers le Maroc.

    Core i7 6700K@
    4Ghz - Noctua NH-U9S
    - Asus Z170-PRO GAMING - DDR4 G.Skill Ripjaws 4 x 8 Go @2800Mhz - KFA2 GTX 980 Ti OC Black Edition 6Go - Toshiba P300 1 To & Sandisk SSD 240 Go - Corsair Vengeance C70 - LEPA MaxBron 650W - LG GH22NS90 - Logitech G710+ & Corsair Gaming M65 - Creative Chat HD 720p - Liyama Prolite GB2488HSU
    متل الرجل الذي يبيع السمك في البحر من امامكم و العدو من وراء كل رجل عظيم امرأة
    -------


    Cliquer ici pour agrandir


  3. #3
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Localisation
    un peu partout!
    Messages
    2 143
    Remerciements
    72
    Remercié 22 fois dans 15 messages
    Pouvoir de réputation
    14

    Par défaut Re : On en a ras le bol, c'est trop...

    meme chose a tebessa... pas la moindre chance d'avoir 10 litres d'essences avec tous ces voutours... et l'etat est decidement complice avec eux
    Great minds discuss ideas. Average minds discuss events. Small minds discuss people.

  4. #4
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Messages
    1 132
    Remerciements
    69
    Remercié 16 fois dans 16 messages
    Pouvoir de réputation
    11

    Par défaut Re : On en a ras le bol, c'est trop...

    j'habite a Ghazaouet wilaya de Tlemcen est je confirme ce qu'a dit notre ami cherokeemaestro
    @mouradski les autorités savent tout c'est voulu

  5. #5
    Date d'inscription
    novembre 2008
    Messages
    272
    Remerciements
    3
    Remercié 16 fois dans 16 messages
    Pouvoir de réputation
    0

    Par défaut Re : On en a ras le bol, c'est trop...

    Sur le côté ouest de l'Algérie, ils sont maintenant arrivé jusqu'à Sidi Bel Abbès

    Cliquer ici pour agrandir

    Uploaded with ImageShack.us

  6. #6
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Messages
    516
    Remerciements
    14
    Remercié 11 fois dans 7 messages
    Pouvoir de réputation
    11

    Par défaut Re : On en a ras le bol, c'est trop...

    Tout le monde le sait. L'état ferme les yeux. C'est les citoyens qui payent le prix de ce laxisme.
    Et le plus beau, c'est que tout le monde est indigné, mais l'action de chacun reste isolée et inefficace.

    Je demande à tous : y a-t-il moyen d'agir conformément aux lois du pays et d'une façon citoyenne ?

  7. #7
    Date d'inscription
    février 2009
    Localisation
    California
    Messages
    2 568
    Remerciements
    38
    Remercié 53 fois dans 39 messages
    Pouvoir de réputation
    13

    Par défaut Re : On en a ras le bol, c'est trop...

    A Tizi ouzou on est épargné, surement a cause de la distance avec les deux frontières.

  8. #8
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Messages
    516
    Remerciements
    14
    Remercié 11 fois dans 7 messages
    Pouvoir de réputation
    11

    Par défaut Re : On en a ras le bol, c'est trop...

    Je répète, et je m'adresse à ceux qui ont une connaissance parfaite des lois : quel est le mode d'expression qu'on pourrait prendre pour exprimer notre mécontentement vis-à-vis de cette situation ? Et je dis bien une action citoyenne.

  9. #9
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Messages
    516
    Remerciements
    14
    Remercié 11 fois dans 7 messages
    Pouvoir de réputation
    11

    Par défaut Re : On en a ras le bol, c'est trop...

    Un article du "quotidien d'Oran" qui en parle :

    La tension s'accentue: L'ouest en panne d'essence
    par Salah C. Et K. Boumediene


    Cliquer ici pour agrandirDepuis jeudi dernier, les stations-service d'Oran et celles de bon nombre de l'ouest du pays n'ont pas été approvisionnées en essence super.

    Si vendredi et samedi, les automobilistes ont pu faire leurs pleins, hier et avant-hier, la tension a été très perceptible au niveau de l'ensemble des stations de la wilaya d'Oran, à quelques rares exceptions.

    Du coup, les utilisateurs de ce carburant très demandé par les usagers possédant des véhicules à essence roulent à l'économie et même les chauffeurs de taxis ont estimé que si cette pénurie venait à durer encore deux ou trois jours, il serait impossible de dénicher un taxi à Oran. Aussi bien au centre-ville d'Oran qu'à la périphérie, les pompes servant ce carburant étaient sèches et même dans les zones à faible demande comme la Corniche où l'on dénombre 4 stations-service avec celle de Mers El-Kébir, les usagers n'ont pu s'approvisionner et ont dû se rabattre sur l'essence sans plomb, dont le prix est légèrement inférieur à celui du super. Quant aux usagers occasionnels, ils ont préféré immobiliser leurs véhicules et attendre, comme nous le fait remarquer ce citoyen, qui ne veut nullement changer de type de carburant afin d'éviter toute surprise. Approché à cet effet, le responsable de la section stations-service de l'UGCAA a estimé que ces perturbations sont devenues récurrentes et que, depuis près d'un mois, le manque d'essence super a duré deux jours. Notre source précise qu'au niveau du dépôt Naftal de Petit Lac, les deux réservoirs alimentés à partir d'Arzew par pipe sont vides. Rappelant que le pays est importateur de ce produit, le représentant des gérants de stations-service a expliqué cette perturbation par les difficultés inhérentes à toute opération d'importation et qui nécessite une procédure complexe et que toute perturbation peut inéluctablement engendrer une rupture de stocks. Ainsi et devant cette pénurie, même l'essence sans plomb risque de manquer étant donné qu'il est acheminé à partir d'Alger par camions-citernes et ce, en raison de la demande qui va croître. Cependant, notre interlocuteur a estimé que ces perturbations ne peuvent pas s'expliquer seulement par les contretemps d'une programmation, mais également à travers certaines défaillances de gestion, sinon comment expliquer que certaines stations de la ville d'Oran n'ont pas été alimentées, hier, en tous produits en raison de la défaillance de quelques chauffeurs de camions-citernes.

    Pour plus de détails, toutes nos tentatives auprès des chargés de communications de la direction générale de Naftal sont restées vaines.

    Par ailleurs, depuis quelques semaines, la wilaya de Tlemcen vit une crise de carburant sans précédent. Les tensions autour du ravitaillement montent dans pratiquement toutes les villes de la wilaya. Une véritable ruée vers… l'or noir. Tous les jours, les automobilistes se précipitent vers les pompes pour tenter de faire le plein. Mais, au fil des heures, celles-ci ferment les unes après les autres victimes de la pénurie, et de longues et interminables files de voitures se forment pendant toute la journée. Cette situation intenable a même poussé certains automobilistes à faire le déplacement jusqu'à la wilaya de Sidi Bel-Abbès pour s'approvisionner en carburant. D'autres ont poussé jusqu'à Aïn Témouchent et ses différentes daïras pour essayer de faire le plein. Quelques automobilistes se déplacent jusqu'à El-Amria, distante d'une quarantaine de kilomètres seulement d'Oran pour s'approvisionner en ce liquide devenu très précieux par les temps qui courent. Selon la plupart des récits avancés par les consommateurs et les gérants des stations-service, la crise est due à deux principales raisons : la première est la réduction (ou le rationnement) des quotas de livraison du carburant. La deuxième raison de la pénurie de carburant à Tlemcen a trait à la difficulté de s'approvisionner en ces produits auprès des stations d'essence à cause du nombre grandissant des hallaba (trafiquants de carburant) qui agissent au su et vu de tout le monde. Il faut souligner, dans ce contexte, que le trafic est devenu, ces dernières années, une activité très florissante qui génère d'importants profits. Les trafiquants de carburant sont pourtant facilement identifiables avec leurs vieux véhicules poussiéreux de marques Toyota (Prado), Peugeot Expert et 406, Renault 21 et 25, Mercédès et Passat ainsi que des camions à double réservoir. «C'est la quatrième pompe que je fais», explique un fonctionnaire faisant la queue dans une file d'une centaine de voitures à la station-service de Koudia. Dans toutes les stations de la ville de Tlemcen, les pompistes ont clairement annoncé la couleur en bloquant les entrées avec des barrières métalliques. «Je suis à bout de nerfs. C'est une situation insupportable», se lamente un autre automobiliste de Mansourah. Les services de sécurité (gendarmerie, police, douanes…), qui ont mené de grandes opérations pour réduire un tant soit peu le trafic de carburant vers le Maroc, n'arrivent pas à éradiquer ce fléau qui mine l'économie et pénalise les automobilistes.


  10. #10
    Date d'inscription
    novembre 2008
    Messages
    272
    Remerciements
    3
    Remercié 16 fois dans 16 messages
    Pouvoir de réputation
    0

    Par défaut Re : On en a ras le bol, c'est trop...

    Je pense pas que la crise à Oran soit imputable aux trafiquant..

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Problème] Trop c'est Trop !!
    Par ArcRiad dans le forum Algérie Télécom
    Réponses: 13
    Dernier message: 02/03/2014, 21h15
  2. trop de déconnexion
    Par ITSupport dans le forum Guesra
    Réponses: 29
    Dernier message: 21/08/2011, 07h17
  3. [Réglé] Trop fort !!
    Par mouradski dans le forum Guesra
    Réponses: 29
    Dernier message: 20/10/2009, 16h08
  4. Connexion trop bonne
    Par Adel2k dans le forum Algérie Télécom
    Réponses: 22
    Dernier message: 04/06/2009, 14h08
  5. On n'est jamais trop prudent
    Par salimdz dans le forum Guesra
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/04/2009, 11h53

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Webimag] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX] [Photographe MARIAGE]

is PageRank Checking Icon