Le Pentagone choisit Android plutôt qu’Apple.

Mercredi, 28 Décembre 2011 21:36

Android se lance dans la politique ! Euh non pas encore…mais bientôt. Nous venons d’apprendre que la plate-forme Android de Google vient de gagner l’approbation du Pentagone dans le but de superviser l’utilisation du logiciel dans l’armée américaine. Ce qui se fera en parallèle de l’usage des agents du cryptage Blackberry.

Cliquer ici pour agrandir

Toùtefois, l’approbation est très spécifique. Le logiciel ne peut être utilisé que sur du matériel qui fait déjà tourner Android 2.2. Heureusement, Dell propose déjà le Dell Venue qui fonctionne sous la version requise. Une raison qui explique cette limitation est le fait qu’Android est un logiciel libre. Sans y mettre aucune barrière, n’importe qui peut facilement configurer le logiciel.

Le Pentagone a approuvé qu’une version d’Android tournerait sur du matériel Dell. Cette approbation va permettre à Android de se démarquer de la concurrence – tout particulièrement de son plus grand rival, l’iPhone. La raison pour laquelle iOS n’a pas été approuvée est parce qu’Apple a un contrôle trop fort sur sa plate-forme. De fait, le département de la Défense s’est aperçu qu’installer des applications tierces de sécurité est impossible sur les produits Apple.

Par ailleurs, les membres du gouvernement ont réalisé qu’utiliser ce type d’appareil serait un risque ; tout particulièrement pour les agents non-Américains puisqu’ Apple a les moyens de suivre les déplacements de ses utilisateurs, ce n’était donc pas une option plausible. Dans la mesure où il autorise un trafic des données cryptées, Blackberry est pour l’insant le seul téléphone utilisé par les agents sur les réseaux du département de la Défense. Android est la prochaine étape. A vrai dire, le Pentagone est d’ores et déjà en train de tester des téléphones prototypes qui pourront être utilisés au combat.

source