Visite des élus de l’APW sur des chantiers

La cadence des projets sera-t-elle forcée ?

Cliquer ici pour agrandir

Une visite s’étalant sur deux jours sera organisée à partir d’aujourd’hui sur quelques chantiers de la capitale par les élus de l’assemblée de wilaya. Décidée par l’administration de wilaya, cette sortie, la première du genre à laquelle sera conviée la presse, vient après celle faite par une délégation de membres du Sénat, organisée toujours par la wilaya et conduite par l’ex-secrétaire général et désormais wali de Chlef, M. Djemaâ.


Presque le même itinéraire et toujours les mêmes projets qui « évoluent en dents de scie ». Les élus jetteront ainsi leur dévolu sur des projets d’équipements réalisés ou ceux connaissant quelques retards. A Belouizdad, la station de dessalement et le Jardin d’Essais du Hamma, dont la réhabilitation tire en longueur, seront visités. Annoncée plusieurs fois comme imminente, l’ouverture de l’enclos reste tributaire, semble-t-il, d’une décision politique. « Les oracles ne se sont pas prononcés », insiste-t-on. Toujours dans la circonscription d’Hussein Dey, le projet de la piscine olympique et la maison de jeunes de l’Appreval à Kouba seront également visités. Avant de bifurquer vers Bordj El Kiffan, les élus « superviseront » des travaux d’aménagement de la cité Mokhtar Zerhouni (Les Bananiers). A Bordj El Kiffan, les élus sillonneront la RN24, mais en souffriront-ils ? Rien n’est moins sûr. Les travaux de dédoublement de cette route ne sont pas totalement achevés. Point d’achoppement : une fabrique de parpaings à Ben Merad en face de la station d’essence. « De la foire jusqu’à cette fabrique, tout a été réalisé, mais, à Qahouet Chargui, rien n’a été entrepris à cause de ce privé qui n’a pas été exproprié », s’emportent toujours des automobilistes gênés par ce contretemps. Dans la commune de Bab Ezzouar seront inspectés le lycée Sorecal et la faculté de mathématiques de l’USTHB, fonctionnels, ou encore le centre des affaires situé sur le terrain attenant à l’hôtel Mercure. Direction sera prise par la suite vers la wilaya déléguée de Baraki où seront visités l’une des trois stations d’épuration (STEP) que compte la capitale, en plus des projets mis en branle à Bentalha. L’école de football de Sidi Moussa, dont l’ouverture n’est connue que des seuls décideurs, tarde à profiter aux mordus du ballon rond, à l’instar du centre de regroupement des équipes nationales à Souidania. Une autre infrastructure sportive d’importance sera également visitée : situé à la sortie de la ville, le stade olympique de Baraki de quelque 4000 places ; qui « apportera un grand changement dans cette région en mutation », s’époumone toujours M. Lebka, le wali délégué lors de ses sorties publiques. Au deuxième jour de la visite, les élus de l’APW recevront des explications sur plusieurs projets inscrits dans la région Alger-ouest. Le point de départ de la délégation sera le projet de collecteur de Oued M’kacel et le stade Ferhani. En dépit des annonces de l’ancienne directrice de la jeunesse (DJSL), Mme Chikhaoui, l’ouverture de ce stade semble remise aux calendes grecques. Lancés tout récemment, les travaux de réhabilitation du stade de Bologhine évoluent « passablement », indique-t-on à la wilaya. Plus loin, les élus marqueront une halte sur les chantiers de logements « spécial intempéries » qui connaîssent quelques contraintes. A Aïn Benian, les élus rendront visite à la Step de l’oued Beni Messous et iront sur le chantier du dédoublement de la RN11 où la cadence est forte. Sur les hauteurs de la capitale, seront visités les projets de la faculté de médecine à Ziania et la faculté « presque achevée » de communication et de commerce, situées respectivement à Ben Aknoun et Hydra, en sus du carrefour de Aïn Allah. Des établissements scolaires « finis mais connaissant quelques impondérables techniques » seront visités également à Chéraga, Souidania, Ouled Fayet ou encore Draria. Les complexes sportifs de la DJSL, connaissant aussi « quelques retards » ne seront pas en reste. Pour finir, un clin d’œil aux estivants, les élus visiteront à Réghaïa le lac et la plage El Kadous.

source : http://www.elwatan.com/La-cadence-de...ts-sera-t-elle