IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM


Affichage des résultats 1 à 5 sur 5
Share |

Discussion: Main d’œuvre étrangère contre formation de travailleurs locaux - Algérie

  1. #1
    salimdz Visiteurs

    Par défaut Main d’œuvre étrangère contre formation de travailleurs locaux - Algérie

    Algérie – Main d’œuvre étrangère contre formation de travailleurs locaux

    Cliquer ici pour agrandir

    La main d'oeuvre spécialisée manque

    L’Algérie fait face à un déficit en main d’œuvre qualifiée dans des métiers liés aux secteurs des BTPH, l’industrie et les services. Pour y remédier, les pouvoirs publics ont décidé de conditionner les autorisations de recrutement de travailleurs étrangers à la formation de la main d’œuvre locale.

    Quelque 53 000 ressortissants étrangers travaillent actuellement en Algérie, a indiqué le ministre algérien du Travail, de l’emploi et de la sécurité sociale, Tayeb Louh. Le recours aux travailleurs étrangers sert a combler un manque en main d’œuvre spécialisée dans certains métiers notamment dans les secteurs du BTPH, de l’industrie et des services. Le ministre du travail a instruit, ce samedi à Alger, les directeurs de l’emploi au niveau des wilayas de ne plus accorder des autorisations pour le recrutement des étrangers s’ils n’obtiennent pas, au préalable, l’engagement des entreprises concernées de former des travailleurs algériens dans les mêmes spécialités. « Pour chaque 10 employés étrangers, la société doit s’engager à former 10 travailleurs nationaux », a déclaré le ministre, lors d’une rencontre avec les responsables de son secteur. Plusieurs sociétés étrangères ont commencé à adhérer à cette politique de formation mais cela reste « insuffisant ». La formation des travailleurs nationaux dans ces métiers inexistants ou peu développés en Algérie « doit se faire sur site », a-t-il encore précisé.

    128 000 emplois directs créés en 2011

    Par ailleurs, Tayeb Louh a indiqué que les dispositifs Ansej (Agence de soutien à l’emploi de jeunes), CNAC (caisse nationale d’assurance chômage) et DAIP (dispositif d’aide à l’insertion professionnelle), ont réalisé des progrès remarquables durant l’année 2011, grâce aux facilitations décidées en février dernier. A se fier aux chiffres du ministre, plus de 61 000 projets de micro-entreprises, Ansej et CNAC compris, ont été financés en 2011, contre un peu plus de 30 000 projets en 2010. Le bilan de 2011 a dépassé l’objectif tracé de créer 50 000 micro-entreprises, a souligné le ministre précisant que le nombre des nouveaux poste d’emplois directs créés est passé de 75 600 en 2010 à plus de 128 000 emplois en 2011. Ce qui représente une augmentation de l’ordre de 70 %. Les diapositifs Ansej et CNAC, ont abouti depuis leur lancement en 1999 et 2004 à la création 222 453 micro-entreprises et plus de 570 000 emplois directs. Le DAIP n’est pas en reste dans ce bond quantitatif des dispositifs de lutte conte le chômage. Plus de 660 000 jeunes demandeurs d’emplois ont été insérés en 2011, contre 273 000 jeunes en 2010. Durant l’exercice précédent, prés de 50 000 de ces jeunes ont bénéficié de CAT (contrat aidé de travail), destiné au secteur économique. Dans cette dernière formule, l’Etat contribue à hauteur de 12 000 dinars dans le salaire mensuel des jeunes détenteurs d’un diplôme universitaire.

    L’ANEM invitée à plus de transparence

    L’Agence nationale de l’emploi (ANEM) qui assure la mission d’intermédiation entre les entreprises et les demandeurs d’emplois est appelée à améliorer ses performances. L’ANEM doit « moderniser » ses méthodes de travail et faire preuve de plus de « transparence » dans le traitement des demandes, a indiqué Louh. Celui-ci a estimé que l’objectif de création de 3 millions d’emplois, fixé dans le cadre du programme quinquennal 2010/2014, est en passe d’être atteint. La part des organisme relevant du département du Travail ( Ansej, CNAC, DAIP) est de 1.5 million d’emplois tandis que l’autre moitié de l’objectif global, est du ressort des autres secteurs qui ont bénéficié des programmes d’investissement public.

    source

  2. #2
    Date d'inscription
    février 2009
    Localisation
    California
    Messages
    2 568
    Remerciements
    38
    Remercié 53 fois dans 39 messages
    Pouvoir de réputation
    13

    Par défaut Re : Main d’œuvre étrangère contre formation de travailleurs locaux - Algérie

    Je préfère faire bosser 10 chinois que d'en engager 100 du bled, ils bossent pas et foutent rien.

  3. #3
    Date d'inscription
    septembre 2008
    Messages
    473
    Remerciements
    51
    Remercié 37 fois dans 26 messages
    Pouvoir de réputation
    10

    Par défaut Re : Main d’œuvre étrangère contre formation de travailleurs locaux - Algérie

    Cliquer ici pour agrandir Envoyé par alirobben Cliquer ici pour agrandir
    Je préfère faire bosser 10 chinois que d'en engager 100 du bled, ils bossent pas et foutent rien.
    voila ; je dit toujours le mal vien de partout et surtout du bas

  4. #4
    Date d'inscription
    août 2010
    Messages
    781
    Remerciements
    20
    Remercié 15 fois dans 4 messages
    Pouvoir de réputation
    9

    Par défaut Re : Main d’œuvre étrangère contre formation de travailleurs locaux - Algérie

    Cliquer ici pour agrandir Envoyé par alirobben Cliquer ici pour agrandir
    Je préfère faire bosser 10 chinois que d'en engager 100 du bled, ils bossent pas et foutent rien.
    Cette phrase reviens à chaque fois qu'on parle de ce sujet , mais c'est la vérité

  5. #5
    Date d'inscription
    février 2009
    Localisation
    Spaceship
    Messages
    1 601
    Remerciements
    38
    Remercié 27 fois dans 12 messages
    Pouvoir de réputation
    14

    Par défaut Re : Main d’œuvre étrangère contre formation de travailleurs locaux - Algérie

    Cliquer ici pour agrandir Envoyé par alirobben Cliquer ici pour agrandir
    Je préfère faire bosser 10 chinois que d'en engager 100 du bled, ils bossent pas et foutent rien.
    +1 et à chaque fin de journée toujours la même rengaine de la part d'un ouvrier Dz genre : keche m'siref 3amou ? Cliquer ici pour agrandir

Discussions similaires

  1. Peugeot Algérie : La nouvelle identité visuelle à pied d’œuvre
    Par Samir_dz dans le forum Actualités diverses
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/02/2010, 00h01
  2. Algérie Télécom confirme sa volonté de lancer la gratuité des appels locaux
    Par salimdz dans le forum Téléphonie fixe et sans fil
    Réponses: 11
    Dernier message: 01/07/2009, 14h33
  3. [Actualités] Tébessa : Sit-in des travailleurs d'Algérie Télécom
    Par NewsBot dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/06/2009, 11h09
  4. L'augmentation de 30% concerne la main-d’œuvre qualifiée
    Par salimdz dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/07/2008, 03h20
  5. Les Chinois, nouvelle main d'œuvre algérienne
    Par salimdz dans le forum Photos et vidéos
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/06/2008, 13h11

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Webimag] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX] [Photographe MARIAGE]

is PageRank Checking Icon