Si le jeu vidéo et plus particulièrement le jeu en ligne sont très populaires en Corée du Sud, ils sont aussi dans le colimateur du gouvernement.
Depuis déjà quelques temps, il existe une loi en Corée du Sud qui empêche les joueurs mineurs de pratiquer leur loisir favori durant les six heures dites de « pleine nuit » afin de limiter les risques d'addictions et de problèmes comportementaux. Selon le Ministère de l'Éducation, des Sciences et Technologies (MEST) sud-coréen, cité par Gamasutra, cette loi ne va cependant pas assez loin et ne touche pas le cœur du problème qui n'est pas tant l'heure à laquelle les jeunes jouent, mais la durée de leurs sessions.

Du coup, le MEST envisage de mettre en application une loi plus radicale. Il est effectivement question de bannir les comptes de mineurs ayant joué plus de deux heures de rang ou un total de trois heures dans la journée. Bien sûr, un tel projet n'est pas sans provoquer des réactions en particulier du côté des professionnels du jeu vidéo qui critiquent une triple-peine pour le secteur (trois lois issues de trois ministères différents seraient au final en vigueur) alors que les théories du MEST n'auraient pas été prouvées médicalement... À quand pareil projet de loi en France ?

Cliquer ici pour agrandir
Cliquer ici pour agrandir