IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM

Affichage des résultats 1 à 4 sur 4
Share |

Discussion: Projet Renault en Algérie - “Les négociations s’accélèrent”

  1. #1
    salimdz Visiteurs

    Par défaut Projet Renault en Algérie - “Les négociations s’accélèrent”

    Projet Renault en Algérie

    “Les négociations s’accélèrent”

    Par : Meziane Rabhi

    Cliquer ici pour agrandir

    Chez Renault, on est moins enthousiaste, rapporte le site d’information l’Usine Nouvelle. Les négociations sont “toujours en cours”, c'est un processus "de longue haleine", affirme une porte-parole à l'Usine Nouvelle.

    “Nous sommes très heureux de voir que sur des dossiers comme Lafarge, Sanofi, Renault, Total et quelques autres, nous avons des avancées significatives”, a indiqué, jeudi, Jean-Pierre Raffarin, envoyé spécial du président français, à l’issue d’une réunion de travail qui s’est tenue à Djenane El-Mithak à Alger.

    M. Raffarin a relevé, aussi, que “les horizons son dégagés pour le développement de la cimenterie Lafarge. Les horizons sont également dégagés pour le développement d’une industrie pharmaceutique en Algérie dans laquelle Sanofi est engagée d’une manière concrète avec un projet d’usine”. Selon certaines sources, le cimentier Lafarge a fini par accepter le principe du 49-51% régissant l’investissement étranger en Algérie.

    Concernant le projet Renault, l’envoyé spécial du président français affirme que “les négociations s’accélèrent. C’est le souhait du gouvernement algérien”. C’est également celui des autorités françaises. “Nous souhaitons que Renault puisse participer à la structuration d’une filière automobile significative en Algérie”, souligne M. Raffarin relevant “une accélération et un climat très positif avec des avancées concrètes sur des points qui étaient, dans les négociations, difficiles et qui sont aujourd’hui levés, comme obstacles”. Cependant, l’envoyé spécial du président français n’a donné aucune date pour la conclusion de l’accord. “Nous sommes arrivés à l'étape où nous commençons à travailler sur des documents contractuels. Nous avons discuté de l’ensemble des aspects techniques et économiques du projet, dans ses grands contours. Il s’agira maintenant d’aller dans le détail, point par point, et c’est le travail des techniciens”, a expliqué le ministre de l’Industrie, de la PME et de la Promotion de l’investissement, M. Mohamed Benmeradi, précisant que “les discussions sur des projets structurants prennent du temps”. M. Benmeradi rappelle que dans le projet avec les Émiratis et les Allemands, pour la production de camions, les discussions ont duré plus de deux ans. “Nous sommes en train de signer ces jours-ci les contrats”, a-t-il annoncé.

    Mercredi, le ministre a indiqué que “d'après les configurations techniques du projet (Renault), nous pouvons espérer voir sortir les premiers produits 12 mois après la signature de l'accord. Alors, si cet accord sera signé dans six mois, les premiers véhicules sortiront vers 2013”. Chez Renault, on est moins enthousiaste, rapport le site d’information l’Usine Nouvelle. Les négociations sont “toujours en cours”, c'est un processus “de longue haleine”, affirme une porte-parole à l'Usine Nouvelle.

    Mais Renault n'a aujourd'hui “pas de date à donner” pour la signature d'un accord. Le constructeur français, nous dit-on, relève le manque de sous-traitants en Algérie. Même des experts algériens ont estimé que l’outil industriel algérien, actuellement, ne peut fournir des intrants nécessaires pour la fabrication d’une voiture en Algérie selon les normes internationales. “Ce n’est pas tout à fait faux” reconnaît le ministre de l’Industrie. Cependant, souligne-t-il, “un certain nombre d’entreprises sont en mesure, grâce au programme de mise à niveau, de pouvoir s’intégrer dans cette stratégie”. Selon certaines sources, le gouvernement algérien aurait identifié une quarantaine de sous-traitants. Renault, pour sa part, a identifié 4 ou 5 sous-traitants, qui interviennent dans le verre et les faisceaux électriques, susceptibles d’intégrer tout de suite le projet.

    Selon certaines sources, la future société sera détenue par Renault, SNVI et le Fonds national de l’investissement. L’ancien P-DG de la SNVI, Mokhtar Chahboub, qui aurait demandé à être déchargé de la gestion de cette entreprise, est appelé à chapeauter les négociations techniques avec Renault. Selon le ministre de l’Industrie, la facture d’importation de véhicules a atteint 4,5 milliards de dollars et probablement celle de pièces détachées, 2 milliards de dollars. “Il est important pour nous qu’une partie de ces biens, des pièces détachées au moins, soit produite sur le marché local”, souligne le ministre. “Nous croyons au potentiel de l’économie algérienne. Nous mobilisons les entreprises françaises pour qu’elles s’intéressent à cette économie qui devient puissante. Elle est le moteur de la grande région euroméditerranéenne”, affirme pour sa part Jean-Pierre Raffarin, relevant “le climat très positif et constructif des discussions”. “Vous évoquez essentiellement les gros dossiers, mais il y a beaucoup de dossiers qui ont très bien avancé et qui ne sont pas médiatisés”, a indiqué le ministre de l’Industrie à la presse. “Aujourd’hui, correctement, il y a des dizaines de joint-ventures qui ont été créées dans des domaines aussi divers que l’agro-industriel et le médicament, qui sont aujourd’hui des réalités. Environ 15 autres projets, mûrs, sont en phase d’être concrétisés”, a-t-il révélé, en faisant référence au forum algéro-français qui s’est tenu en mai 2011.

    source

  2. #2
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Messages
    2 838
    Remerciements
    85
    Remercié 402 fois dans 296 messages
    Pouvoir de réputation
    13

    Par défaut Re : Projet Renault en Algérie - “Les négociations s’accélèrent”

    j'espere que cette usine ne verra jamais le jour....RENAULT va le regretter!! regardez khalifa, tonic, djezzy.....

  3. #3
    Date d'inscription
    juillet 2009
    Localisation
    Alger
    Messages
    2 322
    Remerciements
    42
    Remercié 92 fois dans 61 messages
    Pouvoir de réputation
    17

    Par défaut Re : Projet Renault en Algérie - “Les négociations s’accélèrent”

    attention aux radars !

    ok ->>> []

  4. #4
    Date d'inscription
    septembre 2012
    Messages
    7
    Remerciements
    0
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    0

    Par défaut Re : Projet Renault en Algérie - “Les négociations s’accélèrent”

    Ha Ha oui attention !

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 27/05/2011, 18h21
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 15/05/2011, 23h40
  3. Réponses: 16
    Dernier message: 15/05/2011, 18h11
  4. Renault Algérie à Equip Auto Algérie : Le concept Motrio en vedette
    Par NewsBot dans le forum Actualités diverses
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/04/2011, 23h00
  5. Réponses: 2
    Dernier message: 07/04/2011, 13h27

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Webimag] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX] [Photographe MARIAGE]

is PageRank Checking Icon