Dossier – Le root c’est quoi ? Toute la vérité !

Publié le 07 février 2012 par Le Fred

Bon nombre de lecteurs d’Android-France savent déjà ce qu’est le root sur Android et ont probablement déjà rooté leur terminal. Mais une très grande majorité des utilisateurs de l’OS de Google n’a pas encore franchi le pas par peur de dégâts ou de perte de garantie. Ce dossier est là pour vous expliquer à quoi sert cette petite bidouille et pour casser les préjugés. Si vous ne souhaitez pas lire cet article jusqu’au bout, un résumé est disponible à la fin.

Root = jailbreak ?

Les sites de nouvelles technologies font souvent l’amalgame entre le root sur Android et le jailbreak sur iOS. Pourtant, se sont deux choses COMPLETEMENT DIFFERENTES. Jailbreaker un iPhone consiste à permettre à son utilisateur d’installer des applications non-approuvées par Apple. Sur Android, pour ce faire, il suffit de cocher une case dans les paramètres (Paramètres, Applications et cochez Sources inconnues). Voilà, votre Android est jailbreaké… Vous pouvez désormais installer des applications qui viennent de n’importe où et pas seulement de l’Android Market. En revanche, le root permet d’aller beaucoup plus loin et de faire des choses complètement impensables sur d’autres systèmes.

Un peu d’informatique

Lorsque vous utilisez un PC sous Windows ou Linux, vous avez régulièrement besoin d’être administrateur de votre machine pour exécuter certaines tâches. Sur Windows Vista et 7 par exemple, il n’est pas rare de devoir exécuter un programme d’installation en tant qu’administrateur pour pouvoir l’installer correctement. Sur Linux c’est le cas à chaque fois que vous voulez installer un package ou écrire dans les fichiers système. Android étant basé sur un noyau Linux, ce principe d’administrateur existe aussi. Et tout comme sur un Linux pour PC, on appel cet utilisateur « root ». Vous comprendrez donc que rooter son terminal Android, c’est lui donner les droits d’administrateur et ainsi pouvoir écrire dans les dossiers système.

C’est du piratage, non ?

Absolument pas ! Il n’y a aucun lien entre piratage et root. Tout le monde sait que malheureusement il n’y a pas besoin de rooter son terminal pour installer des applications piratées.

Et c’est légal ?

Tout à fait. Vous ne faites que donner à votre terminal, le droit d’accéder aux fichiers système.

C’est dangereux ?

Oui et non. Si vous rootez votre smartphone ou votre tablette et que vous ne faites rien de spécial nécessitant un accès root, vous ne risquez ABSOLUMENT RIEN ! En revanche, si vous cherchez à bidouiller votre terminal en profondeur et que par mégarde, vous effacez un fichier système, imaginez bien que le résultat sera assez embêtant.

Mais pour quoi faire ?

Le root permet de faire un tas de choses très intéressantes. En voici une liste non-exhaustive :

- Changer de ROM : par défaut, tout terminal Android possède une ROM (une version d’Android pour résumer) originale du constructeur ou une ROM modifiée par votre opérateur. Il y a souvent un tas d’applications inutiles et gourmandes installées sur ces ROM. Sur beaucoup de terminaux, il faut être root pour pouvoir en changer. Cette fonctionnalité n’intéressera sans-doute pas les néophytes.

- Bloquer la pub : avec, une application disponible gratuitement sur l’Android Market, permet de bloquer toutes les publicités sur internet et dans les applications. Pas très sympa pour les développeurs mais très utile quand on a un fair-use très bas.

- Accéder à TOUT le contenu de l’Android Market : les développeurs peuvent publier leurs applications pour certains pays uniquement et les opérateurs censurent parfois aussi certains résultats. Avec Market Enabler, une autre application gratuite, vous pouvez faire croire à votre terminal que vous êtes sur un réseau étranger et donc accéder aux applications publiées dans d’autres pays. C’est très utile pour installer des programmes de tethering (voir plus loin), souvent censurés par les opérateurs français.

- Partager votre connexion internet mobile avec votre PC ou d’autres machines : on trouve sur l’Android Market, des applications comme Wireless Tether, qui permettent d’utiliser son smartphone comme modem. Attention toùtefois, certains opérateurs interdisent cette utilisation et peuvent la repérer.

- Désinstaller les applications inutiles ajoutées par votre opérateur : vous en avez marre de ces applications d’achat de musique en ligne qui prennent de la place dans votre mémoire, il existe des applications pour terminaux rootés qui permettent de les désinstaller.

- Modifier manuellement des fichiers système : cette pratique assez risquée pour les non-initiés permet de faire aussi beaucoup de choses comme faire croire à votre terminal qu’il est en fait un autre terminal… Ce qui permet par exemple d’installer des applications qui ne sont pas censés tourner dessus.

Liens vers les applications citées :

Adfree

Market Enabler
Wireless Tether for Root Users
Root Désinstallateur

Il parait que l’on perd la garantie si on root son terminal. C’est vrai ?

Le discours des opérateurs consiste à dire que cette pratique annule la garantie. En théorie c’est le cas, en pratique c’est bien plus compliqué. Si vous devez faire marcher la garantie de votre smartphone, c’est soit qu’il est cassé (et donc le SAV ne pourra pas savoir qu’il a été rooté), soit que c’est un problème système (réseau qui ne fonctionne plus, lenteurs… Etc.). Si c’est le cas, on peut toujours revenir en arrière. Tout comme on peut rooter, on peut aussi « dérooter ». Enfin, imaginez bien que les techniciens qui testent votre terminal au SAV ne savent pas forcément détecter un root…

Je suis convaincu, je fais comment ?

Je ne vais pas expliquer ici, les différentes façons de rooter un terminal Android car le procédé est différent sur chaque machine. Mais en faisant une simple recherche sur un moteur de recherche vous trouverez rapidement la solution. Les sites et forums consacrés à Android ont souvent des tutoriaux très bien détaillés. Tapez donc simplement « rooter modele_de_mon_smartphone » sur un moteur de recherche. Si vous possédez un Galaxy S par exemple, tapez « rooter samsung galaxy s » sur un moteur de recherche. En revanche, sachez que ça peut être très facile de rooter certains terminaux (un clic dans une application) et plus difficile pour d’autres qui nécessitent un flash depuis un PC.

Ce qu’il faut retenir :


- C’est légal
- C’est assez simple à mettre en place
- Ce n’est pas dangereux si on ne fait pas n’importe quoi
- Ça permet d’exploiter à fond son terminal
- On peut toujours revenir en arrière pour faire marcher la garantie

Principales fonctions :

- Changer de ROM
- Bloquer la pub
- Accéder à tout l’Android Market
- Partager votre connexion avec votre PC
- Désinstaller les applications imposées par votre opérateur ou constructeur
- ..etc.

Et comme aurait pu le chanter Tryô : « C’est du root qu’il nous faut ! »

source