10 technologies qui vont transformer l'informatique

mercredi 8 février 2012

Sommaire







Cliquer ici pour agrandir

Dans Retour vers le Futur 2, Robert Zemeckis peint un monde futuriste avec des planches à roulettes volantes, des chaussures qui se bouclent toutes seules et des voitures qui fonctionnent aux déchets domestiques. Peu de gens se souviennent néanmoins que cette réalité est censée arriver dans trois ans, le 21 octobre 2015 pour être précis.

Le monde d’aujourd’hui tel qu’on l’imaginait avant est très différent, principalement parce que les révolutions technologiques qui ont transformé notre monde depuis la sortie du film en 1989 ne sont pas celles que nous attendions. La génération née dans les années 2000 n’aura pas connu un monde sans Internet, elle commence à remplacer les clients mails par Facebook et elle joue, tweet, lit ses livres, écoute sa musique et voit ses films sur des terminaux qui servent en principe à téléphoner et qui rentrent dans une poche.

Cet article marche donc sur le sentier miné de l’imagination et même si nous passons en revue dix technologies attendues dans le futur, nous reconnaissons d’entrée de jeu que les révolutions de demain ne sont probablement pas là où nous les attendons. Néanmoins, munis des informations que nous avons aujourd’hui, des avancées scientifiques et de notre imagination, nous allons tenter de jeter un coup d’oeil sur le monde hypothétique du futur.

La sélection présentée aujourd’hui est un cocktail composé de technologies très prometteuses, comme le transistor en graphène et de recherches au point mort, comme la Claytronics. On trouve des sujets très courants pour nos lecteurs, à l’instar de la MRAM et d'autres que nous n’avons jamais traité, comme l’invisibilité. Il y a des concepts qui n’agitent pas les foules, comme le Wi-Fi ac et des ordinateurs quantiques qui laissent rêveurs. Bref, nous avons tenu à mélanger le familier et l’inconnu, le fou et le normal.

Cliquer ici pour agrandir
Une carte, c'est tellement imprécis

Nous tenons néanmoins à rappeler que l’exercice qui consiste à présenter ces technologies en une page est cruel. Se restreindre à 600 ou 800 mots sur l’informatique quantique est l’équivalent de décrire Mona Lisa en un seul son. Comme nous le répétons souvent, ce genre d’article ne prétend pas à l’exhaustivité et celui-ci est volontairement moins technique que ceux sur les MEMS ou l’émulation. S’il y a des sujets qui vous passionnent et que vous souhaitez approfondir, n’hésitez pas à nous le faire savoir dans les commentaires et nous leur consacrerons si possible un dossier à part entière.

Enfin, l’exercice que nous nous apprêtons à entreprendre est aussi très arbitraire. La liste des technologies choisies demande que l’on sacrifie des sujets pertinents sur l’autel du pragmatisme. Nous ne parlerons pas de projections holographiques, d’interfaces répondants aux mouvements de l’utilisateur, des systèmes de détection des visages et tous ces autres sujets qui auraient mérité une place dans ce tour d’horizon. Il fallait s’arrêter quelque part. Nous avons choisi le chiffre dix et une liste éclectique qui vise à être plus surprenante que populaire. Néanmoins, si vous avez d’autres technologies en tête ou si un deuxième volet vous intéresse, faites-le-nous savoir. Il y a de la place pour une trilogie.

source