Ce que la 3G pourrait apporter à l’Algérie

15 février 2012

Cliquer ici pour agrandir

La technologie 3G se fait attendre en Algérie, mais chez les pays frontaliers, cette dernière permet d’aider à une croissance sans précédent du secteur des TIC, on en veut pour preuve les 70% de croissance des TIC au Maroc en 2011.

Avec 2,5 millions d’abonnés au parc 3G en 2011 contre 1.366.472 en 2010 selon l’ANRT, les Marocains font la part belle à la connectivité mobile et au haut-débit.

La technologie 3G lancée en 2009 en Tunisie et en 2006 au Maroc a permis au secteur des nouvelles technologies des deux pays de se développer, grâce à un déploiement du contenu sur mobile et un intérêt prononcé des marques pour les médias sociaux.

En Algérie, cette technologie qui tarde à voir le jour, maintes et maintes fois reportée, devrait booster la création de contenu web, véritable talon d’Achille du secteur.

Les marques sont également peu présentes sur les réseaux sociaux, seuls les cadors de l’économie, à l’image des multinationales installées en Algérie, ainsi que les acteurs du secteur, s’intéressent à ce nouveau phénomène.

Avec 6000 sites en .dz recensés en 2011 et une dizaine d’applications mobiles créées, le chemin reste encore long pour le web DZ, à moins que la 3G…

source