Samsung va passer à la mémoire vive LPDDR3, qui sera disponible cette année dans les terminaux mobiles

Jeudi 23 février 2012 à 11:45

On y est, Samsung a dernièrement annoncé sa prochaine génération à faible consommation de mémoire vive (RAM) destinée aux appareils mobiles, commencera à arriver dans les terminaux mobiles dans le courant de cette année.

Cliquer ici pour agrandir

Avant de commencer, faisons un point rapide sur la mémoire vive (RAM) que l’on peut qualifier de mémoire volatile. En effet, la mémoire RAM (de l’anglais Random Acces Memory = Mémoire à Accès Direct), est une mémoire où l’ordinateur place les données lors de leur traitement. Evidemment, plus cette mémoire est élevée et plus les données en question seront traitées rapidement. L’avantage est sa rapidité qui permet essentiellement d’apporter les données au processeur et son désavantage est sa volatilité, qui veut dire que l’ensemble des données de cette mémoire seront perdues lorsque l’appareil en question cessera d’être alimenté par une source électrique.

Pendant l’exposition ISSCC, le constructeur coréen a dévoilé sa nouvelle mémoire vive LPDDR3. D’après les premiers tests, cette nouvelle génération de mémoire vive serait deux fois plus rapides que la LPDDR2, tout en consommant moins d’énergie. Pour vous donner une idée, la mémoire SDRAM DDR2 a un taux de transmission de données maximal de 3,2Go/sec, tandis que la dernière LPDDR3 double ce taux de transmission de données maximal en étant capable d’atteindre les 6,4 Go/sec, le tout sans augmentation de puissance. En clair, on aurait ici deux fois plus et plus efficace que la précédente génération pour une consommation réduite (= LP pour Low-Power).

Dans l’ordre des choses, il est nécessaire d’évoluer dans ce domaine où les exigences croissantes de la vidéo haute définition et des jeux en 3 dimensions sur les appareils mobiles, se font clairement ressentir au fil des jours, mois et années. Hélas, la technologie qui s’embarque dans les batteries est, à l’heure actuelle, bien plus lente à évoluer, cependant il faut souligner que c’est une belle avancée quand on sait que les performances n’auront aucun impact sur l’autonomie de nos appareils mobiles.

source