Attentat du 11 décembre à Alger

le responsable de la sécurité à l'ONU assume et démissionne

Par AFP le 24/06/2008 à 17:18

Le responsable des questions de sécurité aux Nations unies, David Veness, va quitter ses fonctions en conséquence de défaillances constatées après l'attentat commis contre l'ONU à Alger en décembre, a annoncé mardi le secrétaire général, Ban Ki-moon. Dans un communiqué, M. Ban indique que M. Veness, sous-secrétaire général de l'ONU pour la sécurité et la sûreté, l'avait informé "qu'il était prêt à assumer l'entière responsabilité des défaillances dans les mesures de sécurité qui pourraient s'être produites dans le contexte de l'odieux attentat terroriste commis le 11 décembre 2007 contre l'ONU à Alger".

Le chef de l'ONU précise que Sir David, qui est de nationalité britannique, lui avait "présenté volontairement sa démission" et qu'il l'avait acceptée. Selon sa porte-parole Michèle Montas, le communiqué de M. Ban devait s'accompagner de la publication du rapport d'un groupe d'experts indépendants chargé de faire des recommandations pour améliorer la sécurité du personnel de l'organisation internationale dans le monde.

La formation de ce groupe d'experts, placé sous la direction de l'ancien diplomate algérien Lakhdar Brahimi, avait été annoncée par M. Ban en janvier à Genève, lors d'une cérémonie au Palais des Nations en hommage à 18 employés de l'ONU tués dans un attentat à la bombe à Alger le 11 décembre.

Cet attentat à la voiture piégée avait visé les bureaux du Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) et du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) dans le quartier d'Hydra, sur les hauteurs d'Alger.

source : http://www.toutsurlalgerie.com/contenu.php?id=3973