Modernisation des services postaux
6,5 millions de cartes magnétiques distribuées
2008-06-21

Cliquer ici pour agrandirSix millions et demi de cartes magnétiques sur 9,5 millions de comptes courants postaux (CCP) ont été distribuées à ce jour au nivea national, c'est ce qu'a indiqué mercredi le ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, Boudjemaâ Haïchour à Mila. Et d'ajouter que cet effort s'inscrit dans le cadre des démarches entreprises par son département en vue "d'améliorer et de moderniser les services postaux par l'introduction de nouvelles technologies".Il faut dire que la modernisation des services postaux avance à grands pas. D'ici 2009, il est prévu la construction de 60 nouveaux bureaux de poste, la rénovation de 220 autres, l'installation de 650 systèmes de paiement de masse, 400 guichets automatiques de billets, 3 000 terminaux de paiement électronique, 1 000 bornes multimédias et 4 000 lecteurs de cartes à puce.Le défi est de taille quand on sait qu'Algérie Poste gère près de 10 millions de comptes CCP dont les avoirs ont atteint à la fin septembre 470 milliards de dinars et 3,7 millions de comptes CNEP dont les avoirs sont de l'ordre de 255 milliards de dinars. Pour répondre aux besoins grandissants de cette importante clientèle, l'opérateur postal a mis en place un système monétique reposant sur un réseau de distributeurs et de guichets automatiques (DAB et GAB) ainsi que de terminaux de paiement (TPE). A travers ce réseau, les quelque 3,5 millions de clients porteurs de cartes de retrait ont effectué au mois de novembre dernier près de 800 000 transactions, dont 400 000 opérations de retrait d'un montant de 3 milliards de dinars. Les systèmes de paiements en vigueur en Algérie restent peu généralisés d'où l'urgence d'accélérer la modernisation du système de paiement national.

Le système de paiement algérien se caractérise par une faible utilisation des moyens scripturaux et une amélioration constante des délais de recouvrement malgré la persistance d'incidents de paiement. Il est évident que la monnaie fiduciaire joue un rôle primordial dans le système de paiement national en raison du faible taux de bancarisation, et de l'importance du commerce informel. Il faut dire que les systèmes de cartes de paiement électronique ne sont pas développés, seules les cartes de retrait sont utilisées, à une échelle encore peu significative. Par ailleurs, seuls quelques grands hôtels et les compagnies aériennes acceptent les cartes de paiement internationales.La prise en charge des autres instruments de paiement (virements, prélèvements, opérations monétiques et effets) par le nouveau système se fera progressivement pour être totalement réalisée au cours des deux années à venir. Comme autre objectif, le système permet d'effectuer la refonte des processus et des systèmes de traitements internes dans les banques et postes en permettant aux agences de travailler progressivement au fil des évolutions en temps réel, et de renforcer et étendre un réseau de télécommunication fiable et performant. La poste algérienne a aussi, rappelons-le, mis en place dans ce cadre un réseau de 400 distributeurs automatiques de billets (DAB) et de 310 guichets automatiques de billets (GAB). Dans cette perspective de généralisation du système de paiement de masse, l'entreprise œuvre également pour l'achèvement de l'informatisation de l'ensemble de ses 3 293 bureaux couvrant toutes les communes du pays.

source : http://www.lemaghrebdz.com/lire.php?id=11205