Une vulnérabilité critique dans le protocole Bureau à distance est à corriger pour tous les Windows. Microsoft craint un exploit dans les 30 prochains jours.

Source