Chakib Khelil n'exclut pas la création d’un fonds souverain algérien

Par AFP le 26/06/2008 à 14:50

Le ministre de l'Energie et président de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), Chakib Khelil, n'a pas exclu jeudi que l'Algérie se dote de fonds publics d'investissements dits fonds souverains, dans quatre à cinq ans. La mise en place d'un fonds d'investissements pour gérer la manne pétrolière est une "option valable", a estimé M. Khelil sur la chaîne de télévision France 24. "Il est fort possible que, dans quatre, cinq ans, nous aurons peut-être des possibilités de création de fonds souverains pour des activités à l'extérieur de l'Algérie", a-t-il ajouté.

La montée en puissance des fonds souverains, notamment en provenance de Chine, de Russie ou des Emirats arabes unis, a suscité certaines interrogations dans les pays occidentaux, où ils sont parfois soupçonnés de servir des intérêts autres que financiers, surtout dans les secteurs stratégiques comme l'énergie ou les communications.

source : http://www.toutsurlalgerie.com/contenu.php?id=4000