IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM

Affichage des résultats 1 à 6 sur 6
Share |

Discussion: Azouaou Mehmel : Algérie Télécom vit une situation difficile, mais l’entreprise ....

  1. #1
    Date d'inscription
    février 2011
    Localisation
    Tizi - Ouzou
    Messages
    7 805
    Remerciements
    342
    Remercié 893 fois dans 556 messages
    Pouvoir de réputation
    21

    Par défaut Azouaou Mehmel : Algérie Télécom vit une situation difficile, mais l’entreprise ....


    Azouaou Mehmel : Algérie Télécom vit une situation difficile, mais l’entreprise garde ses ambitions


    Cliquer ici pour agrandir
    Azouaou Mehmel veut donner à Algérie telecom une ambition internationale

    Azouaou Mehmel remet les pendules à l’heure. Après avoir tiré la sonnette d’alarme sur la situation d’Algérie Telecom, dont il est PDG depuis fin mars, le patron d’AT confirme le constat « alarmant » sur certains volets, mais l’entreprise reste viable, dit-il. A condition de s’adapter.

    Monsieur Azouaou Mehmel, dès votre installation comme président-directeur général d'Algérie Télécom (AT), fin mars, vous avez adressé aux travailleurs un message dans lequel vous avez qualifié la situation de votre entreprise de «précaire». De quelle situation vous parlez au juste?

    Azouaou Mehmel : Ce qualificatif est du à la relation que nous avons aujourd’hui avec nos clients. L’insatisfaction et le taux de réclamation a atteint des proportions alarmantes. Aujourd’hui, nous sommes dans une situation de quasi-monopole, mais qui ne durera pas éternellement. On est donc appelé à changer de comportement vis-à-vis de nos clients. Nous devons mieux satisfaire la demande des clients, en les plaçant au centre de nos intérêts. C’est la seule voie pour se préparer à la concurrence, si concurrence il y a. On a le devoir de rester compétitif sur notre marché.

    Vous avez déclaré également que l'outil de production d'AT est fragilisé, et que l'avènement du haut débit mobile pourrait sonner le glas de l’entreprise dans le cas où AT persiste dans sa façon de faire ? Est-ce que cela veut dire que vous craignez le détournement d'une partie de votre clientèle du réseau classique ?


    Azouaou Mehmel : Bien sûr que c’est une de nos craintes. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé avec l’avènement de la concurrence dans le secteur de la téléphonie mobile. Du moment qu’est une technologie palliative à la téléphonie filaire, Algérie Télécom a perdu des clients. Malheureusement, en l’état actuel des infrastructures, avec d’obsolescence des réseaux, des plateformes et avec les actes de sabotage, comme les vols de câbles, il est clair que la qualité de service n’est pas bonne. Donc si nous n’améliorerons pas la situation je n’écarte pas l’éventualité qu’Algérie Télécom perde davantage de clients, qu’il s’agisse d’entreprises, de ménages ou d’institutions.

    Vous faites un constat accablant: AT n'a pas encore réussi à passer d'opérateur régi administrativement à celui d'entreprise au service de sa clientèle. Quelles en sont les raisons?


    Azouaou Mehmel : Les raisons sont historiques. Ce secteur n’a pas évolué comme c’est le cas dans les autres pays. Si on observe l’évolution du secteur des télécommunications ailleurs, on remarquera que la plupart des pays ont structuré ce secteur durant la décennie 1990. Durant cette période, il y a eu des tournants technologiques, avec l’avènement d’Internet, la téléphonie mobile de deuxième génération et l’émergence d’opérateurs alternatifs à ceux historique dans plusieurs pays. La plupart des pays ont donné un caractère d’entreprise commerciale à leur opérateur historique ; des opérateurs qui fonctionnaient auparavant comme auparavant des administrations.
    Chez nous, nous avons engagé cette transition à la fin des années 1990. C’était en 2001 à la faveur de la loi 2000-03. Le secteur a été restructuré, avec la création d’Algérie Télécom et Mobilis, tout en ouvrant la concurrence aux opérateurs privés. Mais on l’a fait trop vite. Algérie Télécom n’a pas été accompagné. On a continué à fonctionner administrativement, car nous n’avons pas formé les cadres de l’entreprise aux règles du management actuel. On n’a donc pas pu se débarrasser de cette posture de fonctionnariat.
    Là, nous évoluons dans un monde hautement changeant sur le plan technologique et concurrentiel. Il fallait donc développer de nouveaux réflexes que nous n’avions pas. Il faut dire aussi que la réglementation qui régit les entreprises publiques n’est pas adaptée à ce secteur en particulier, qui est à forte évolution technologique.

    Quelles solutions vous préconisez pour passer de la gestion administrative à celle d'entreprise économique, tout en prenant en compte les contraintes de toutes les entreprises publiques, comme le code des marchés publics, ou l'obligation sociale pour ce qui est des ressources humaines, etc.


    Azouaou Mehmel : Je pense qu’il y a déjà un travail à faire sur nous-mêmes. Le gros du travail, c’est sur la ressource humaine. La technologie, c’est quelque chose qu’on peut acheter. Des équipements qu’on peut acquérir. Il faut par contre une ressource humaine qualifiée pour une bonne exploitation de ces équipements. Car souvent, il faut les adapter à un environnement et à un marché spécifiques. Il faut maintenant admettre qu’on est une entreprise commerciale, qui évolue dans un marché concurrentiel, avec des clients de plus en plus exigeants.
    Cette situation de gestion administrative touche à toutes les entreprises publiques, mais ses conséquences sont beaucoup plus apparentes sur une entreprise comme Algérie Télécom, du fait de la spécificité de son activité. Il faut plus de réactivité, de facilité et de rapidité dans la prise de décision pour pouvoir s’adresser à un marché très réactif.
    Nous devons avant tout améliorer notre front office. C’est le premier contact avec le client. Il devrait être respectueux, compréhensif et efficace. Il faut pour cela tout un programme de formation. Les principaux concernés sont tout d’abord les services commerciaux qui activent dans nos agences ; ensuite, tous les agents qui activent chez les clients pour l’installation des réseaux et du matériel de réception. Ces agents devraient donner la meilleure image de l’entreprise. Il faut bien entendu doter ces agents de tout l’équipement nécessaire pour mener à bien leurs missions.

    Est-ce que le partenaire social est prêt à jouer le jeu ? Est-ce que les travailleurs et le syndicat adhèrent à votre vision des choses?


    Azouaou Mehmel : Algérie Télécom emploie plus de 21.600 travailleurs. Je préfère éviter les raccourcis qui tendent à dire que nous sommes en situation de pléthore. On ne peut pas faire des comparatifs avec des opérateurs régionaux, car chaque pays a ses spécificités. Nous sommes une entreprise publique qui se trouve investie d’une mission de service public. Nous héritons d’une situation qui est un peu compliquée, certes, mais qui n’est pas de l’ordre de l’ingérable. Il ne faut pas oublier qu’on est le plus grand pays d’Afrique. La couverture du territoire nécessite une organisation, un déploiement et un certain nombre en ressources humaines.
    Quant au partenaire social, il est notre partenaire, mais il doit admettre que le bien être du travailleur ne s’aurait exister sans celui de l’entreprise qui l’emploie. Moi, je considère qu’Algérie Télécom a un rôle à jouer sur un plan régional et, pourquoi pas, international. Je pense que chacun a sa place dans ces objectifs. Dans le domaine des nouvelles technologies, il est très facile de prendre des raccourcis. Il suffit d’avoir une bonne stratégie et puis d’acquérir des équipements.

    Quelle est la situation financière actuelle de l’entreprise ?


    Azouaou Mehmel : Ce que je peux vous dire, c’est qu’Algérie Télécom n’est pas en situation de cessation de paiement comme l’ont affirmé certains. Maintenant, moi, je viens de commencer et on est en train de travailler sur le bilan de l’année 2011. Les commissaires aux comptes que j’ai rencontrés n’ont pas relevé d’anomalies. L’entreprise n’est pas déficitaire. Elle est viable. Cependant, elle peut être beaucoup plus viable et beaucoup plus rentable qu’elle ne l’est actuellement. Je peux vous assurer qu’avec peu d’actions, en changeant notre manière de gérer et notre façon de nous adresser aux clients, on peut avoir de bons résultats et très vite. Si on commence à travailleur dès maintenant et très sérieusement, dans pas plus de cinq ans, Algérie Télécom peut être un opérateur qui des aspirations autres que nationales.




    Source

    ahhhh le blablatisme c'est devenu une Religion chez Algérie Télécom Cliquer ici pour agrandir

  2. #2
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    75
    Remerciements
    3
    Remercié 4 fois dans 3 messages
    Pouvoir de réputation
    10

    Par défaut Re : Azouaou Mehmel : Algérie Télécom vit une situation difficile, mais l’entreprise

    La phrase qui tue :

    "C’est la seule voie pour se préparer à la concurrence, si concurrence il y a. On a le devoir de rester compétitif sur notre marché."


    A les entendre dire y aura jamais de concurrence donc ils peuvent dormir sur leur laurier
    Dernière modification par lecorsaire ; 24/04/2012 à 09h20.

  3. #3
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    89
    Remerciements
    0
    Remercié 6 fois dans 4 messages
    Pouvoir de réputation
    8

    Par défaut Re : Azouaou Mehmel : Algérie Télécom vit une situation difficile, mais l’entreprise

    parolé parolé ...come dit la chanson

  4. #4
    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Batna, Algeria
    Messages
    781
    Remerciements
    7
    Remercié 5 fois dans 5 messages
    Pouvoir de réputation
    9

    Par défaut Re : Azouaou Mehmel : Algérie Télécom vit une situation difficile, mais l’entreprise

    Cliquer ici pour agrandir Envoyé par digitall00 Cliquer ici pour agrandir
    parolé parolé ...come dit la chanson
    Sauf que la il ne fait qu'un constat réaliste (oui réaliste) donc je vois pas trop le rapport.
    It's a damn cold night; Trying to figure out this life; Won't you take me by the hand; Take me somewhere new
    Tape it!

  5. #5
    Date d'inscription
    février 2011
    Localisation
    Tizi - Ouzou
    Messages
    7 805
    Remerciements
    342
    Remercié 893 fois dans 556 messages
    Pouvoir de réputation
    21

    Par défaut Re : Azouaou Mehmel : Algérie Télécom vit une situation difficile, mais l’entreprise

    je pense que ce nouveau pd-g veut vraiment changer les choses mais le problème .... est ce qu'on va le laisser faire ?? car ya beaucoup à qui le changement ne réussie pas !

  6. #6
    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Batna, Algeria
    Messages
    781
    Remerciements
    7
    Remercié 5 fois dans 5 messages
    Pouvoir de réputation
    9

    Par défaut Re : Azouaou Mehmel : Algérie Télécom vit une situation difficile, mais l’entreprise

    Cliquer ici pour agrandir Envoyé par Hicham Cliquer ici pour agrandir
    je pense que ce nouveau pd-g veut vraiment changer les choses mais le problème .... est ce qu'on va le laisser faire ?? car ya beaucoup à qui le changement ne réussie pas !
    Sauf que la (je me répète...) ça ne peut pas être pire que maintenant...
    Dernière modification par Houhou05 ; 25/04/2012 à 19h44.
    It's a damn cold night; Trying to figure out this life; Won't you take me by the hand; Take me somewhere new
    Tape it!

Discussions similaires

  1. Réponses: 5
    Dernier message: 05/08/2013, 10h35
  2. Réponses: 11
    Dernier message: 30/07/2013, 23h19
  3. Réponses: 7
    Dernier message: 01/01/2013, 16h44
  4. Réponses: 14
    Dernier message: 17/10/2012, 15h36
  5. Réponses: 13
    Dernier message: 10/10/2012, 17h17

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Webimag] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX] [Photographe MARIAGE]

is PageRank Checking Icon