Processeurs pour smartphone : la barre des 3 GHz franchie


Cliquer ici pour agrandir


EN BREF. Le fondeur TSMC vient de produire un processeur double cœur à 3,1 GHz, battant le record de fréquence pour une puce pour smartphone.

Cliquer ici pour agrandir

Les téléphones seront-ils un jour plus puissants que les ordinateurs ? Probablement, vu la vitesse de montée en fréquence des processeurs mobiles. Le fondeur TSMC vient ainsi de dépasser la barre symbolique des 3 GHz avec un processeur ARM gravé en 28 nm. Cette puce Cortex A9 double cœur atteint précisément 3,1 GHz alors que jusqu’à présent les processeurs ARM ne dépassaient pas la zone des 2 GHz. Pour rappel, le tout récent Galaxy SIII qui est censé être le top du top de Samsung, ne possède qu’un processeur quatre cœurs à 1,4 GHz.

Les experts de TSMC espèrent que leur puce fonctionnera entre 1,5 et 2 GHz une fois intégrée dans un smartphone. Bien entendu, si les fabicants de smartphones veulent faire fonctionner la puce TSMC plus rapidement, ce sera possible mais au détriment de l'autonomie de la batterie. Comme pour les ordinateurs, la course à la puissance risque tout de même de vite s’essouffler, d’autant que, sur les smartphones, l’usage est souvent plus important que la puissance brute. Il faut se rappeler la leçon qu’Apple a donnée au monde de la téléphonie...


Source