Après la Maximus V Gene au format micro ATX - déjà disponible dans le commerce, Asus étoffe ses gammes Republic of Gamer à l'occasion du Computex avec la présentation des Maximus V Formula et Maximus V Extreme, toutes deux en Z77 et donc destinées aux processeurs LGA-1155. La première se destine tout particulièrement aux joueurs, tandis que la seconde est pensée pour l'overclocking.

La Maximus V Formula, dévoilée sous forme de prototype au CeBIT, fait ses débuts officiels à l'occasion du Computex. Inscrite dans la gamme Republic of Gamers, elle se veut un modèle sans compromis pour les joueurs, sans pour autant se détourner des amateurs d'overcloking, puisque l'on remarque rapidement la possibilité d'intégrer le refroidissement des mosfets dans un circuit de watercooling. Elle propose par ailleurs quatre emplacements mémoire, un étage d'alimentation à 22 phases, et quatre ports PCI-Express 3.0 (en 2*16 lignes avec deux cartes, ou 8 lignes par carte si elles sont plus nombreuses).

La connectique se veut des plus complètes, avec 3 ports SATA3, 2 SATA2, 1 eSATA, 6 USB 3.0 dont 4 directement accessibles par le panneau arrière, 8 USB 2.0 et un connecteur à la fois compatible avec le mSATA ou le mini PCI-Express, ce qui permettra de lui adjoindre au choix un SSD de cache ou, par exemple, une carte WiFi venue de l'univers portable. Du côté des sorties vidéo, Asus fait ici l'impasse sur le VGA, préférant proposer HDMI et Displayport directement sur le panneau arrière. WiFi, Bluetooth et port Ethernet Gigabit associé à une fonction de gestion de la qualité de service (de façon à accorder la priorité au jeu lors des échanges réseau) sont également de la partie.

Une édition haut de gamme de la carte, dite ThunderFX, viendra en outre accompagnée d'un boîtier en forme de carte son externe, muni d'un amplificateur (300 ohms) pour casque et offrant un rapport signal bruit estimé à 110 dB.

Cliquer ici pour agrandir

Place maintenant à la Maximus V Extreme, dévoilée cette fois en exclusivité au Computex. Ici, la cible est clairement celle des overclockers, avec une palette de fonctions dédiées au monitoring et au contrôle des différentes tensions qui animent la carte, comme le SubZero Sense (températures inférieures à 0°), le VGA Hotwire (gestion de la carte graphique si compatible) ou l'OC Key (incrustation, à l'écran, des informations qui remontent de la carte) que l'on connaissait déjà sur la Rampage IV.

Cliquer ici pour agrandir

Elle profite en outre d'un étage d'alimentation consolidé, avec douze phases réservées au processeur et deux connecteurs dédiés (8 et 4 pins), l'ensemble étant régulé par un système numérique chargé d'ajuster en temps réel les tensions. Quatre ports PCI-Express 3.0 sont de la partie, avec le soutien d'un switch PLX augmentant le nombre total de lignes disponibles. WiFi, SATA3, USB 3.0, etc. participent enfin à l'ensemble, tout comme pourrait le faire Thunderbolt via l'ajout d'une carte fille, même si ce point semble ne pas avoir encore été parfaitement tranché.

Cliquer ici pour agrandir
Cliquer ici pour agrandir

Les Maximums V Formula et Maximus V Extreme devraient sortir dans le courant de l'été, à des prix (élevés) qui restent à déterminer.