Les offres illimitées et les forfaits Internet provoquent une saturation des réseaux mobiles

Par ali idir le 29/06/2008 à 12:55

Le développement rapide de la téléphonie mobile en Algérie est-il en train de se faire au détriment de la qualité de la couverture du territoire et surtout des communications ? Sept ans après l'ouverture du marché aux étrangers avec l'arrivée de l'égyptien Orascom, le bilan est mitigé. Après un début en fanfare, le marché montre les premiers signes d’essoufflement.

Avec des investissements de près de plus de cinq milliards de dollars en cinq ans, les trois opérateurs de téléphonie mobile Djezzy, Mobilis et Nedjma ont installé des relais partout dans le nord du pays et se sont disputés férocement des parts d'un marché dont le nombre d'abonnés dépasse actuellement 28 millions pour une population de 35 millions d'habitants.

Mais la forte concurrence qui a suivi l'arrivée de Nedjma, fin 2004, et le redémarrage de Mobilis à la même période, est en train de nuire au marché, notamment à la qualité des communications téléphoniques. Aujourd'hui, la majorité des abonnés des trois opérateurs se plaignent de la saturation de leurs réseaux respectifs.

Les clients de Djezzy, numéro 1 du secteur un avec 14 millions d'abonnés, sont particulièrement remontés contre leur opérateur: "à partir de 21H, il est impossible de joindre un Djezzy. Durant la journée, les communications passent, mais les coupures sont fréquentes", s'indigne un abonné de la filiale algérienne de l'opérateur égyptien. "Je vais changer d'opérateur. Lorsque ma fille m'appelle de France, je suis obligé de me déplacer et de tourner au rond pour avoir de la couverture.

En plus, la qualité de la communication est mauvaise", affirme une cliente de Djezzy. De nombreux abonnés de l'opérateur égyptien mettent en cause la nouvelle offre Millénium de Djezzy, qui permet des communications gratuites de Djezzy à Djezzy durant la nuit à partir de 21H. "Depuis le lancement de cette offre, mon téléphone est devenu tout simplement inutilisable", se plaint un abonné dont le numéro commence par 0770. "Djezzy n'a plus les moyens de sa politique. Franchement, on ne comprend l'intérêt de lancer des offres comme Millinium qui ont contribué à la saturation du réseau en soirée".

Comme nous l’avions déjà révélé, l’opérateur a réduit considérablement ses investissements en Algérie, en prévision d’un éventuel désengagement en faveur d’un opérateur européen.

Interrogé par toutsurlalgerie.com, une source au sein de l’Autorité de régulation (ARPT) n’a pas souhaité commenter ces difficultés. Mais, du bout des lèvres, elle a reconnu l’existence de problèmes sur les réseaux mobiles. La nouvelle présidente de l’Arpt pourrait, selon la même source, s’attaquer au problème dans les prochains jours.


source : http://www.toutsurlalgerie.com/alger...ilis-4030.html