The Internet Map dresse la carte de 350.000 sites Web


Cliquer ici pour agrandir

Projet d'un développeur russe, The Internet Map donne à voir la carte de quelque 350 000 sites Web émanant de 196 pays, agencés en fonction de leur proximité sémantique et linguistique.

Embrasser d'un seul coup d'oeil 350 000 sites Web, et découvrir comment ceux-ci s'agencent sur le plan sémantique : telle est la promesse du projet The Internet Map, réalisé par le développeur russe Ruslan Enikeev. Celui-ci propose une carte du Web en forme de galaxie, dans laquelle chaque site apparaît sous la forme d'un point de couleur, dont la taille, la couleur et l'emplacement dépendent de son audience, de sa langue et de l'univers thématique auquel il se rattache.

Cette impressionnante carte du Web est donc divisée en grandes zones linguistiques, au centre desquelles figurent les poids lourds du Net que sont Google ou Facebook. Les Web chinois et japonais sont aux extrémités, alors que du côté droit, la modeste galaxie francophone se repère à son bleu. Le site, qui exploite le moteur de rendu de Google Maps, dispose par ailleurs d'un moteur de recherche permettant de localiser une adresse précise.

Ruslan Enikeev n'explique pas d'où proviennent les données utilisées pour la compilation de cette carte, même s'il est permis de supposer qu'il exploite des interfaces de programmation telles que celles d'Alexa pour, par exemple, représenter l'audience relative des sites. Il donne en revanche quelques pistes sur le modèle mathématique ayant sous-tendu la conception du projet (PDF) ainsi que sur la méthode de représentation de ce dernier (PDF).

« La carte d'Internet est un instantané du réseau global tel qu'il était à fin 2011. Il recouvre plus de 350 000 sites de 196 pays touchant à tous les domaines. Les informations relatives à plus de 2 millions de liens entre ces sites ont permis d'en assembler certains en grappes thématiques », commente le développeur.


Source