La capitalisation boursière de Facebook a été divisée par près de deux en moins de trois mois, le cours de Zynga est trois fois inférieur au prix de son introduction en Bourse... Les investisseurs semblent prendre conscience du décalage entre la valorisation des stars de l'Internet et leurs perspectives de croissance.

Facebook ne vaut plus que 55 milliards de dollars à Wall Street, contre 100 milliards lors de son introduction en Bourse, le 17 mai 2012.Copyright Reuters
SUR LE MÊME SUJET
Zynga s'écroule en Bourse et fait chuter Facebook
Facebook, en perte, chute malgré des résultats en ligne
Apple, le début de la fin ?
Apple déçoit sur ses ventes d'iPhone
Le calendrier a des hasards étranges. C'est au moment où une nouvelle bulle Internet semble peut-être en passe d'éclater que celui qui avait prédit l'explosion de celle de 2000 tire sa révérence. Barton Biggs, le célèbre stratège de Morgan Stanley, est décédé mi-juillet, à l'âge de 79 ans. A quelques jours près, Biggs n'aura pas assisté à la folle semaine du 23 au 27 juillet, qui a vu les cours de Bourse de grands noms de l'Internet américain s'effondrer, dans une sorte de « remake » de mars 2000. Vendredi 27 juillet, l'action Facebook est tombée à 22,28 dollars, son plus bas niveau depuis l'introduction en Bourse du réseau social, le 17 mai dernier. En deux mois et demi seulement, la capitalisation boursière de Facebook a été ramenée de 104 milliards à 55 milliards de dollars !


lire la suite : http://www.latribune.fr/technos-medi...%2Egmp_3504310