Electricité :1.800 milliards de DA pour augmenter la production


Cliquer ici pour agrandir

Un programme d’augmentation de la production d’électricité de 8.000 mégawatts (MW) durant les 5 prochaines années, moyennant un investissement de 1.800 milliards de dinars, a été arrêté, a indiqué mardi à M’sila, le ministre de l’Energie et des mines, M. Youcef Yousfi. Le ministre qui a présidé une séance de travail au siège de la wilaya de M’sila, consacrée à la ligne de transport d’électricité M’sila-Barika (Batna), en présence du PDG du groupe Sonelgaz et des autorités locales, a affirmé que les investissements prévus « dépassent ce qui existe actuellement sur le terrain en Algérie ».

M. Yousfi a expliqué que la mise en œuvre de ce programme intervient à la suite d’un constat selon lequel les 4.000 MW projetés dans un premier temps entre 2011 et 2016 seraient insuffisants pour faire face à la hausse de la consommation, en particulier durant l’été avec la généralisation des climatiseurs domestiques.

Le ministre a rappelé que l’Etat algérien a consenti des efforts considérables pour satisfaire une demande en hausse durant les cinq dernières années, précisant que la production, qui est passée de 300 MW en 1962, et de 1.000 MW en 1980, est actuellement de 11.000 MW.
« La production à elle seule ne suffit pas si un réseau de transport fait défaut pour faire face à des situations exceptionnelles », a ajouté M. Yousfi qui a cité la demande enregistrée mardi dernier en Algérie avec un pic de 10.000 MW.

Le ministre a fait état des difficultés, solutionnées depuis, rencontrées pour le transport de l’énergie à partir de l’ouest vers d’autres régions et notamment le Sud-est du pays, du fait de l’opposition de certains propriétaires qui refusent la pose de pylônes, seuls accès pour mettre fin aux coupures dans cette région du pays.

M. Yousfi a visité l’entreprise de maintenance des équipements industriels de Draa el Hadja près de M’sila. Relevant du groupe Sonelgaz, cette entreprise de maintenance produira des pièces détachées destinées aux turbines à gaz et à vapeur, a expliqué son directeur.
Le ministre a suivi un exposé relatif à la situation de l’énergie dans la wilaya de M’sila où le taux de raccordement au réseau électrique a atteint 93%, celui du gaz naturel étant seulement de 45%. M. Yousfi a exhorté les aviculteurs de la région à recourir à l’usage du gaz propane, en prévision de l’hiver prochain.(Aps)


Source