Immense incendie entre Béni Yenni et Larbâa Nath Irathen, un village menacé par les flammes



Au moins une quinzaine d'incendies étaient toujours en cours ce mardi soir, ravageant les forêts à travers le territoire de la wilaya de Tizi Ouzou, a‑t‑on appris auprès d’agents de la Protection civile. Le plus important s’est déclaré dans une zone située entre les deux régions de Béni Yenni et Larbâa Nath Irathen, à environ 40 kilomètres à l'est de Tizi Ouzou.
Plusieurs dizaines d'hectares plantés essentiellement d'oliviers ont été ravagés par les flammes. Les pompiers, mobilisés en masse depuis quatre jours, n'arrivent toujours pas à maîtriser l'incendie. Aux côtés de la Protection civile qui a mobilisé sa colonne mobile et des renforts importants, les habitants des villages concernés sont tous à pied d’œuvre. Les deux APC d'Aït Aggouacha et de Larbâa Nath Irathen ont engagé tous les moyens en leur possession.

Les flammes s'approchaient ce mardi du village Aït Mimoun, dans la commune d'Aït Aggouacha, dans la daïra de Larbâa Nath Irathen, suscitant l’inquiétude des villageois. « Les flammes sont à environ 300 ou 400 mètres du village, et nous sommes vraiment inquiets. Le risque pèse toujours sur notre village », explique un habitant. Il souligne que la fumée qui se dégage de l’incendie incommode sérieusement les personnes âgées.

Un autre village de la région, à savoir Taddarth Oufella, a été sérieusement menacé par des flammes qui ont atteint, lundi soir, les abords du village sans causer de dégâts. Dans la commune de Mizrana, à 40 km au nord de Tizi Ouzou, le village Tamazirt Ourabah a failli être ravagé par les flammes, n'était la mobilisation de la population qui a pu stopper l’incendie.


Source