Pour Intel, le CUDA ne fera pas de vieux os

Jeudi 3 juillet 2008 à 12:40


Avec son API CUDA, qui permet pour rappel de faire effectuer par le GPU des calculs jusque là réservés au CPU, NVIDIA vient directement en concurrence avec Intel et ses processeurs. C’est donc en toute logique que le fondeur, par la voix de son vice-président Pat Gelsinger, vient d’indiquer que le CUDA ne devrait pas s’imposer, et encore moins perdurer en tant que langage de programmation.

Les programmeurs n’ont pas le temps…

Toujours selon Intel, les programmeurs n’auraient en effet pas le temps d’apprendre à bien programmer sur ce nouveau type d’architecture. Le fondeur cite d’ailleurs comme exemple le Cell de Sony qui, s’il possède une puissance théorique de calcul très élevée, n’est toujours pas pleinement exploité.

Bien entendu, après avoir indiqué que la solution de son concurrent était « mauvaise », Intel fait l’éloge de Larabee, son prochain accélérateur multi-cores, qui lui bénéficiera d’un langage de programmation relativement proche du x86 « classique ». Seul l’avenir nous dira si Intel a raison et si l’API CUDA va rapidement tomber dans l’oubli...

source : http://www.presence-pc.com/actualite...ia-CUDA-30259/