Galsi le gazoduc algéro-italien rencontre des problèmes

Par hayet zitouni le 03/07/2008 à 16:55

La mise en place de Galsi, le nouveau gazoduc qui doit transporter du gaz algérien vers l’Italie, risque de se heurter à des retards en raison de problèmes rencontrés sur son tracé originel, annonce le PDG de Sonatrach, Mohamed Meziane, dans une interview donnée au quotidien italien Il Sole 24.

Les 900 kilomètres de gazoduc sont vitaux pour l’Italie qui dépend de l’importation de gaz naturel pour satisfaire ses besoins énergétiques. Le projet Galsi devait initialement commencer par un approvisionnement de 8 milliards de mètres cube par an. Mais le groupe Snam Rete Gas qui creuse le gazoduc a rencontré des problèmes de stabilité dans des zones sismiques sur le tracé d’origine, révèle Mohamed Meziane.

« Cela va entraîner des retards car le changement de route va ralentir les programmes », sans qu’il soit en mesure de dire quand aura lieu le lancement opérationnel du gazoduc.

Le PDG de Sonatrach espère toujours pouvoir éviter ces retards et n’envisage pas de casser les contrats signés avec Snam contrôlé par le plus grand groupe énergétique italien Eni.

source : http://www.toutsurlalgerie.com/contenu.php?id=4081