Cloture de la 2ème édition du festival du film arabe d'Oran

Par sonia lyes le 04/07/2008 à 14:16

La deuxième édition du festival international du film arabe a pris fin jeudi soir lors d'une cérémonie organisée à Oran, a rapporté l'APS.

Le film syrien "kharej etaghtia (hors champ)" réalisé par Abdelatif Abdelhamid a obtenu l"Ahaggar d'or", doté de 50.000 dollars, et couronnant la meilleure oeuvre projetée pendant cette manifestation culturelle qui s’est tenue depuis le 26 juin

Le prix de la meilleure mise en scène est revenu au réalisateur marocain Ahmed El Maanouni pour son film "Qoulouboune mohtariqa (Coeurs brisés)", le prix du meilleur scénario a été obtenu par le film "Jeninet El Asmak (le jardin de poisson)" du réalisateur égyptien Yousra Nasrallah.

L'Algérien Ahmed Mossaad a remporté le prix de la meilleure photo pour la qualité des prises de vues du film "Erwan" du réalisateur Barhim Tsaki, et le prix du jury a été décerné au film "En attendant Pasolini" du réalisateur marocain Sayed.

Le jury a attribué le prix de la meilleure interprétation masculine au comédien égyptien Ahmed Essaqa pour son rôle dans le film "El jazzira (l'Ile)" réalisé par Cherif Arfa.

Celui de la meilleure interprétation féminine est revenu à la comédienne libanaise Nada Abou Ferhat pour son rôle dans le film "Tahta El Qasf (sous les bombes)" réalisé par Philippe Arcatengi.

Pour les courts métrages, le prix du meilleur film est revenu à l'oeuvre "Atadi Nadhifa (mains propres)" du réalisateur égyptien Karim Fannous.

Un hommage spécial a été rendu aux comédiens Sid Ali Kouiret (Algérie) et Mahmoud Yacine (Egypte), lors de la cérémonie de clôture.

Deux jurys présidés par le comédien syrien Doureyd Lehham pour les longs métrages et le Tunisien Abdelatif Benamor pour les courts métrages en compétition ont évalué les films présentés au cours de ce festival.

Le festival a enregistré la participation de plus de 250 artistes invités de différents pays arabes, dont le comédien Doureyd Lehham, l'actrice Mouna Wassef, la comédienne Bahia Rachedi,le réalisateur Lakhdar Hamina, les comédiens Mahmoud Yacine et Mahmoud Abdelaziz ainsi que Ilhem Chahine, entre autres.

Pendant le festival, le ministre algérien de la Communication Abderrachid Boukerzaza a ouvert un séminaire sur les défis du cinéma arabe.

source : http://www.toutsurlalgerie.com/festi...erie-4085.html