IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM


Page 1 sur 5 12345 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 45
Share |

Discussion: Algérie-France - la repentance ? Non, merci !

  1. #1
    salimdz Visiteurs

    Par défaut Algérie-France - la repentance ? Non, merci !

    Algérie-France - la repentance ? Non, merci !

    Par lounes guemache le 05/07/2008 à 08:43

    L'Algérie célèbre aujourd'hui le 46ème anniversaire de son indépendance. Cette dernière a été arrachée après 132 ans de lutte contre le colonialisme et une guerre de libération de sept ans et demi contre l'armée française.
    Depuis le 5 juillet 1962, les relations avec l'ancienne puissance coloniale, la France, n'ont jamais été faciles. Une méfiance réciproque caractérise les liens entre les deux pays. Et depuis 2005, avec le vote par le parlement français, d'une loi sur les bienfaits de la colonisation, les relations sont presque tendues, en dépit de l'abrogation tardive de cette loi honteuse. Les Algériens demandent désormais aux Français de se repentir de leurs crimes commis durant la période coloniale. Les Français continuent de refuser un tel geste. Mais les arguments des uns et des autres pour justifier la demande ou le refus d'accepter restent peu clairs et souvent peu convaincants.

    En réalité, le pouvoir algérien a tort d'exiger un pardon de la part de la France. La repentance est un acte qui devrait être réservé pour réparer un tort à un peuple qui n'a pas su ou pu se « faire justice » lui-même. Les exemples dans l'Histoire sont nombreux. Mais, dans le cas de l'Algérie, exiger la repentance de la France c'est un peu réduire à néant le sacrifice héroïque du peuple algérien durant la guerre de libération. Oui, nous avons fait une guerre exceptionnelle, avec peu de moyens contre une grande puissance militaire et nous l'avons gagnée. Oui, cette guerre d'indépendance, nous l'avons gagnée. Non, De Gaulle n'a pas décidé « d'octroyer » l'indépendance aux Algériens pour de sombres raisons de calculs internes. Oui, sommes-nous fiers de cette belle victoire sur un occupant qui n'a d'égal que celle remportée quelques années plus tard par les Vietnamiens contre les Américains !

    La France a le droit de faire sa lecture de la guerre d'indépendance : l'appeler les événements d'Algérie, parler d'opérations de maintien de l'ordre, nier la torture, les exactions de l'armée coloniale en Algérie et même faire voter une loi sur les « aspects positifs » de la colonisation. C'est son problème. La France, un jour ou l'autre reconnaitra sa défaite en Algérie. Et pour les Algériens c'est nettement mieux qu'une repentance.

    source : http://www.toutsurlalgerie.com/alger...ance-4089.html

  2. #2
    HAVOC Visiteurs

    Par défaut

    Indépendance indépendance indépendance... depuis que je suis tout petit on ne parle que de ça mais en fin de compte on n'en a pas fait grand chose de cette indépendance à part s'entretuer.

  3. #3
    Date d'inscription
    mars 2008
    Localisation
    Hors de la ville
    Messages
    1 554
    Remerciements
    0
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    0

    Par défaut

    BONJOUR AI

    je suis tres content par cette indépendance depuis mon enfance malgre que..
    je n'est pas ce que je veux mais...je sais que seule chose que le prix de l' independance .... et tros cher pour d'autres .. et grace cette indepandance que nous sommez la ... et je suis fier d'un étre un algerien pure .....

    vive l 'aglerie ...... vive l 'algerie ..... vive l 'algerie


    merci et bon courage a tous lres dzs
    Dernière modification par BEN.YAS ; 05/07/2008 à 18h46.

  4. #4
    HAVOC Visiteurs

    Par défaut

    Cliquer ici pour agrandir Envoyé par BEN.YAS Cliquer ici pour agrandir
    BONJOUR AI

    je suis tres content par cette indépendance depuis mon enfance malgre que..
    je n'est pas ce que je veux mais...je sais que seule chose que le prix de l' independance .... et tros cher pour d'autres .. et grace cette indepandance que nous sommez la ... et je suis fier d'un étre un algerien pure .....

    vive l 'aglerie ...... vive l 'algerie ..... vive l 'algerie


    merci et bon courage a tous lres dzs
    Algérien pure? C'est du lepénisme.

    L'indépendance algérienne n'est pas encore arrivée, le jour où le gouvernement travaillera pour le peuple et l'Algérie, le jour où chaque citoyen sera reconnu et bien traité par son état... ce jour là l'Algérie sera indépendante.
    Là on n'a juste chassé les français pour les remplacer par le FLN et tout ce qui va avec.

  5. #5
    Date d'inscription
    mars 2008
    Localisation
    Hors de la ville
    Messages
    1 554
    Remerciements
    0
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    0

    Thumbs up

    Cliquer ici pour agrandir Envoyé par HAVOC Cliquer ici pour agrandir
    Algérien pure? C'est du lepénisme.

    L'indépendance algérienne n'est pas encore arrivée, le jour où le gouvernement travaillera pour le peuple et l'Algérie, le jour où chaque citoyen sera reconnu et bien traité par son état... ce jour là l'Algérie sera indépendante.
    Là on n'a juste chassé les français pour les remplacer par le FLN et tout ce qui va avec.


    merci ami de me repondre en bref grace cette algerie que j'ai la possiblite de communique avec vous ... mais ce qui conserne le gouvermement ca c'est la politique c'est pas ma specialiste
    et je suis pas un politicien ... merci ami ......

    merci

    vive l 'agerie vive l 'algerie et pur et dans le sang.. Cliquer ici pour agrandirCliquer ici pour agrandir Cliquer ici pour agrandir

    merci merci ami AVOC et je t'aime malgre que te n' est pas content.. je t'aime
    et ... je taime a la foulis........ Cliquer ici pour agrandirCliquer ici pour agrandirCliquer ici pour agrandir
    Dernière modification par BEN.YAS ; 06/07/2008 à 18h35.

  6. #6
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    1 620
    Remerciements
    76
    Remercié 9 fois dans 8 messages
    Pouvoir de réputation
    13

    Par défaut

    Viva Algeria!!!!!

  7. #7
    Date d'inscription
    mars 2008
    Localisation
    Hors de la ville
    Messages
    1 554
    Remerciements
    0
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    0

    Thumbs up

    Cliquer ici pour agrandir Envoyé par lucky2004 Cliquer ici pour agrandir
    Viva Algeria!!!!!





    Moi aussi vive l 'algerie vive l 'algerie

  8. #8
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Messages
    1 019
    Remerciements
    4
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    11

    Par défaut

    Cliquer ici pour agrandir Envoyé par HAVOC Cliquer ici pour agrandir
    Indépendance indépendance indépendance... depuis que je suis tout petit on ne parle que de ça mais en fin de compte on n'en a pas fait grand chose de cette indépendance à part s'entretuer.
    tu devrais lire la chronique ci-dessous parue le 27 décembre 2006 sur le soir d'algerie et écrite par Maâmar FARAH, et tu sauras ce qu'on a fait de cette indépendance.

    L’autre jour, le présentateur du journal télévisé bombait le torse en nous annonçant pompeusement que l’espoir de vie chez les Algériens avait grimpé à 75 ans ! Oui, c’est une belle prouesse, si l’on se souvient des conditions pénibles dans lesquelles croupissait ce même Algérien au lendemain de l’indépendance. Les poux plein les cheveux, les pieds nus dans la boue ou sur la chaussée ardente, la maladie, la faim, l’ignorance, le gourbi : c’était le lot de la majorité des autochtones.
    Mais si l’espoir de vie a atteint cette moyenne appréciable (il était de 45 ans à l’époque de cette «non indépendance » glorifiée par certains journalistes !), à qui le mérite ? Voilà ce qu’a oublié de préciser le présentateur du JT. Pour en arriver là, il a fallu prémunir cet Algérien de toutes les épidémies mortelles. Il a fallu lui offrir une bonne prise en charge sanitaire, des médicaments gratuits, des produits de première nécessité à bas prix ; il a fallu qu’il étudie dans de bonnes conditions et sans ruiner ses parents, qu’il s’épanouisse socialement et culturellement… Et ce n’était pas rien, quand les caisses de l’Etat étaient pratiquement vides et que le pays ne comptait que quelques ingénieurs et techniciens ! Soyons sérieux et n’insultons pas le passé, tout le passé, pour des coquetteries intellectuelles et ne mettons pas tout dans le même chapitre, noirci à volonté, au nom de la formule lapidaire et tentante de «quarante années de dictature» ! L’Algérie d’aujourd’hui n’existait pas au lendemain de l’indépendance. Il n’y avait rien ; rien, à part une petite bande côtière développée comme peut l’être un pays saigné à blanc et dont toute l’économie était orientée vers l’exportation de matières premières en direction de la Métropole. Dans les villes et les villages coloniaux, gracieux comme une carte postale et équipés décemment, vivait une société à part, dont le niveau de vie était parmi les plus élevés d’Afrique. Mais, c’était l’Algérie des colons et des pieds-noirs. Les autres, les Algériens d’ici, – vos parents à vous, qui crachez dans la soupe ! – avaient été chassés de leurs terres et refoulés vers les piémonts des montagnes, ne vivaient pas. Ils végétaient dans les bidonvilles, connaissant les affres de la misère et du dénuement total et les plus chanceux d’entre eux étaient soit ouvriers agricoles, soit portefaix dans les marchés, ou, encore femmes de ménage chez les colons ! Les meilleurs, ceux qui avaient pu dépasser le stade du certificat d’études, s’étaient aperçus, quelques années plus tard, qu’«un diplôme de plus ne faisait pas d’eux un meilleur cadavre !» Mouloud Feraoun, auteur reconnu, et tant d’autres dont on pensait qu’ils allaient être consacrés pour leur génie, seront sauvagement assassinés par l’OAS : voilà la colonisation que regrettent aujourd’hui les nouveaux traîtres ! Il a fallu tout créer ! N’insultons pas la mémoire de ceux qui ne sont plus là et qui ont cru que le rêve était possible, qui ont bâti des écoles partout, des usines, des centres de santé dans les coins les plus reculés, qui ont tracé des routes et introduit le progrès aux quatre coins du pays ; n’insultons pas la mémoire de ceux qui ont consacré leur vie à planifier, étudier, réfléchir pour que le gaz de ville, privilège de deux ou trois centres urbains, aille partout ; que l’électricité, totalement absente des foyers algériens, pénètre les cités populaires et les douars ; que l’eau potable, qu’on allait chercher dans les mares et, dans le meilleur des cas, des fontaines publiques, devienne un élément incontournable du milieu domestique ; que les fosses septiques soient bourrées de mortier et oubliées, au profit de réseaux d’assainissement modernes, que les salles de bains remplacent le hammam, que la télévision, captée par une infime minorité d’Algériens à Oran, Alger et Constantine, étende son réseau à tout le territoire national, à travers la diffusion hertzienne, puis par satellite. Dès 1975, l’Algérie utilisait le satellite pour porter le faisceau du programme national jusqu’au Hoggar et Tassili, devenant l’un des premiers pays au monde à avoir accès à cette technologie, utilisée, à l’époque, seulement par quelques opérateurs aux Etats-Unis, au Canada et en URSS ! Il a fallu former des enseignants, des ingénieurs agronomes, des techniciens dans le bâtiment et le génie civil, des pilotes, des gendarmes, des médecins, des infirmières, des chercheurs, des pétroliers, des urbanistes, et j’en passe. Jeudi dernier, je rêvais à une Algérie qui, non seulement disposerait de fusées, mais les ferait également décoller de Hammaguir, près de Béchar. Un ami m’a traité de fou ! Alors, comment devrais-je désigner ces visionnaires qui ont dressé le Barrage vert, muraille d’arbres allant de Tébessa à El-Bayadh et que j’ai parcouru de long en large, rencontrant des jeunes, appelés sous les drapeaux, fiers de participer à une gigantesque œuvre d’édification nationale à l’heure où l’ANP plantait des arbres aussi ! Comment devraisje appeler ces pionniers qui ont porté le goudron jusqu’à Tamanrasset, et bien au-delà, et tous ceux qui ont bâti des centaines de villages agricoles ? Comment devrais-je traiter ces bâtisseurs au long cours qui ont cru qu’il était possible de convoquer les deux génies japonais et brésilien de l’architecture mondiale pour leur confier les plans de deux bijoux universitaires trop souvent ignorés : Constantine et Bab Ezzouar ? Comment qualifier ces promoteurs qui ont ouvert le pays à l’informatique, à une époque où cette science échappait encore au tiers-monde, faisant du CERI la première grande école supérieure d’Afrique formant des ingénieurs dans cette spécialité ? Comment traiter ces hommes qui ont cru qu’il était possible de nationaliser le pétrole et le rendre à son propriétaire ? Et ceux qui ont cru qu’il était possible de traiter le minerai de l’Ouenza ici, à El- Hadjar. Et le complexe est encore là, produisant cet acier dont nous avons tant besoin pour bâtir et bâtir encore ! Comment traiter ceux qui ont eu l’idée folle de liquéfier le gaz et le mettre dans de beaux et grands méthaniers qui sillonnent le monde ? Comment qualifier ceux qui ont osé présenter un film algérien au festival de Cannes et cru en ses chances jusqu’au bout ? Et ceux qui ont introduit la réforme sportive dont les fruits avaient pour noms Madjer, Belloumi, Assad et tant d’autres ? Comment appeler ces fous qui ont placé quelques camions de la Sonacome dans la prestigieuse course du Paris- Dakar ? J’étais là et, sur les pistes brûlantes du désert, dans les forêts sénégalaises, la brousse nigérienne et les plateaux de ce qui s’appelait alors Haute-Volta (le Burkina actuel), j’ai vu notre véhicule national damer le pion à Saviem, Lan, Mercedes et tant d’autres marques prestigieuses. De petits chauffeurs du Grand Sud, nourris aux pois chiches, chauffés par quelques verres de thé à la menthe sirotés après les prières matinales : j’ai vu ces gars au cœur grand comme ça, mais sans étoiles, battre les plus prestigieux pilotes de course et venir à bout des écuries réputées ! Comment appeler ceux qui avaient planifié la construction d’un réacteur nucléaire à Draria ? Et ceux qui en firent autant à Aïn Oussera, avec un centre beaucoup plus important, que les impérialistes avaient voulu bombarder à une époque où ils voyaient d’un mauvais œil les efforts d’émancipation de notre pays ? Je peux citer à l’infini la liste des «folies» qui ont permis à ce pays de se hisser au firmament de la légende tiers-mondiste, avant qu’un ouragan de force six n’emporte tous nos espoirs ! Avant que la néo-bourgeoisie, fabriquée à l’usine de la contrefaçon, revancharde et égoïste, ne vienne détruire ce beau rêve.
    Dernière modification par meslouve ; 05/07/2008 à 19h49.
    La liberté consiste à faire tout ce que permet la longueur de la chaîne.

  9. #9
    Date d'inscription
    janvier 2008
    Localisation
    Kabylie
    Messages
    2 191
    Remerciements
    3
    Remercié 10 fois dans 4 messages
    Pouvoir de réputation
    0

    Par défaut

    Havoc tcass pas la tete Cliquer ici pour agrandir

  10. #10
    Date d'inscription
    mars 2008
    Localisation
    Hors de la ville
    Messages
    1 554
    Remerciements
    0
    Remercié 0 fois dans 0 messages
    Pouvoir de réputation
    0

    Thumbs up

    Cliquer ici pour agrandir Envoyé par Zving Cliquer ici pour agrandir
    Havoc tcass pas la tete Cliquer ici pour agrandir

    MERCI AMI MSLOVE Cliquer ici pour agrandirCliquer ici pour agrandir

    cher ami c'est bien dit

    c'est super extra comme epreuve... Cliquer ici pour agrandirCliquer ici pour agrandir

    vive l 'algerie vive l 'algerie :DCliquer ici pour agrandir


    merci ami

Page 1 sur 5 12345 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 10
    Dernier message: 14/03/2012, 17h39
  2. Un grand merci à salim
    Par zineb16 dans le forum Guesra
    Réponses: 25
    Dernier message: 12/02/2012, 17h39
  3. [Actualités] Loppsi, les FAI ne lui disent pas merci
    Par NewsBot dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/03/2010, 16h50
  4. Algérie Vs France
    Par trl-lol dans le forum Sport
    Réponses: 18
    Dernier message: 02/03/2010, 12h07
  5. [Actualités] Hé, merci les gars !
    Par NewsBot dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/02/2010, 14h10

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Webimag] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX] [Photographe MARIAGE]

is PageRank Checking Icon