Les Anonymous vont lancer leur propre concurrent à Wikileaks




Les Anonymous et Wikileaks étaient les meilleurs amis du monde au cours des dernières années. Les membres du collectif risquaient même d’être arrêtés après avoir obtenus des e-mails de Stratfor qui ont été divulgués au sein de GIFiles, confirmant l’existence d’une guerre des clans au sommet de l’état algérien.

Mais comme toute les belles histoires il y a généralement une fin plus triste… En effet, lorsque Wikileaks a commencé à mettre en œuvre des tactiques agressives de collecte de fonds, incluant un paywall (zone payante), les hacktivistes n’ont vraiment pas apprécié cette démarche la qualifiant de trahison, et mettant ainsi fin à leur relation.

En réponse, les Anonymous ont décidé de leur propre style de site Wikileaks, rapporte O1net.

S’adressant au site The Voice of Russia, un membre des Anonymous a parlé de l’avenir de Wiklleaks et leur propre approche sur le projet Tyler. Le représentant précise que les Anonymous ont de graves préoccupations en ce qui concerne Wikileaks et le collectif publiera un document sur ​​ce qu’il considère comme étant des « violations de l’éthique et de l’absence de problèmes de transparence » au sein de l’organisation.

Information intéressante, ils voient le sort de Wikileaks intrinsèquement lié à celui de Julian Assange. Le représentant va même jusqu’à dire que Assange est Wikileaks. Sans lui, toute l’organisation serait mise à mal ! À cette fin, les Anonymous envisagent que Tyler soit là si Wikileaks venait à fermer.

Mais, qu’est-ce que Tyler exactement ? Présentés dans différentes vidéos, comme celle ci-dessus, les Anonymous ne sont pas réellement entrés dans les détails, mais le représentant précise qu’il ne sera pas « déployé sur un serveur statique ». Au lieu de cela, Tyler sera « un logiciel de P2P crypté, dans lequel tous les éléments révélés sur la plateforme de communication seront gérés et partagés par tous ceux qui auront téléchargé et déployé le logiciel ». C’est leur espoir que ce système virtuel soit impossible à attaquer ou pire à fermer.

Le collectif de hackers souhaiterait lancer Tyler le 21 décembre 2012 à 11h11. Les Anonymous déclarent qu’ils ont choisi cette date comme étant un symbole, et non pas parce qu’ils croient aux prédictions de la fin du monde. Le lancement de Tyler coïncidera également avec le Project Mayhem, un mouvement qui va inspirer l’espoir des anonymes à multiplier les manifestations dans la rue et publier des secrets d’État embarrassants.

Pour l’instant, Wikileaks continue à fonctionner, tout comme le combat de Julian Assange pour son droit à l’asile politique. Le site pourrait très probablement continuer à fonctionner même s’il devait être extradé vers la Suède. Il va être intéressant de voir qui publie la meilleure information entre Wikileaks, qui est connu pour prendre beaucoup de temps entre la réception et la publication d’informations, et les Anonymous qui prendraient peut-être moins de pincette pour publier toute information qui s’apparente comme légitime.

Donc le 21 décembre 2012, soit on meurt tous, soit on sait plein de choses c’est ça ?


Source : Internet.