Seulement 15% des entreprises algériennes sont connectées à internet


Cliquer ici pour agrandir

Les entreprises algériennes ne sont pas très accros aux nouvelles technologies. C’est le constat amer que le Premier ministre, Abdelamalek Sellal, a dressé lors de la réunion avec les représentants du patronat et de la centrale syndicale UGTA.

Le Premier Ministre a déploré à cette occasion le manque d’initiative des entreprises algériennes dans le secteur des technologies d’information et de communication. Abdelmalek Sellal a demandé à ces entreprises d’avoir une « vision rénovée » dans ce secteur stratégique pour l’économie nationale. Le Premier Ministre a même exigé des entreprises algériennes d’être « au diapason du développement technologique notamment les TIC ».

Mais pour l’heure, les entreprises algériennes ne fournissent pas d’effort pour se moderniser et rattraper leur retard technologique. Pour preuve, seulement 15% de nos entreprises sont connectées à un réseau Internet et à peine 9% ont une adresse électronique ! Abdelmalek Sellal a même révélé qu’aucune entreprise algérienne ne propose sur son site un catalogue des produits qu’elle veut commercialiser ! C’est dire enfin que le chemin reste encore long à parcourir pour réconcilier nos entreprises avec les TIC…


Source

on se demande bien pourquoi ? une simple connexion à 100 Mbps (chez le CERIST) est facturée en Milliards dans le secteur professionnelle.