Des clients en furie


Les aberrations de la tarification du tramway

Cliquer ici pour agrandir

Les usagers du tramway d’Alger n’arrivent toujours pas à s’expliquer les bases sur lesquelles a été établie la tarification pour ce moyen de transport public. En effet, la ligne allant de l’avenue des Fusillés, au Ruisseau, à Bordj El-Kiffan, a été divisée en trois sections avec une tarification de 20 DA à l’intérieur d’une même section, 50 DA pour tous le tronçon et 40 DA si on passe d’une section à une autre. Et c’est cette dernière qui constitue une aberration pour les habitués du tramway. Et pour cause, si vous allez de Haouch Hamoud, à Bordj El-Kiffan, à la station de Tamaris (aux Bananiers), vous payerez 20 DA seulement sur un long tronçon constitué de 14 stations. Mais, si vous prenez un ticket à Tamaris pour aller juste à l’arrêt des Pins, c’est-à-dire d’une station à une autre seulement, vous serez obligé de payer le billet à 40 DA.

Une énormité que l’Étusa doit corriger rapidement, si elle ne veut pas s’attirer les foudres de sa clientèle.

Source