Un milliard d’euros pour simuler le cerveau humain sur un superordinateur

Cliquer ici pour agrandir

L’Union européenne va financer un projet de recherche de grande envergure, dont le but est de comprendre le fonctionnement du cerveau humain. Les retombées pourraient être nombreuses, en particulier dans l’intelligence artificielle et la robotique.

C’est l’un des plus grands mystères de la nature, et il est juste derrière nos yeux : le cerveau humain. Et pour comprendre comment il fonctionne, la recherche européenne a décidé de mettre le paquet, en essayant de simuler son fonctionnement dans les moindres détails sur un superordinateur d’ici à 2023. C’est le but du Human Brain Project.
Ce projet vient de réaliser un premier succès : il a été retenu par la Commission européenne comme projet scientifique d’envergure dans le cadre du programme FET Flagship (Future and Emerging Technologies). A ce titre, il va pouvoir recevoir des financements pouvant aller jusqu’à 1 milliard d’euros étalés sur dix ans. La commission européenne va débourser 54 millions d'euros pour 2013. Par la suite, le projet pourra recevoir jusqu’à 500 millions d’euros de la part de fonds européens, en fonction du budget pluriannuel de l'UE pour 2014-2020 et à condition qu’il y ait un cofinancement de la part des Etats ou de l’industrie.

Etablir le lien entre gènes et comportement humain

Le Human Brain Project fédère des équipes de chercheurs de plus de 80 centres de recherches européens et internationaux. Il est piloté par un spécialiste des neurosciences, le professeur Henry Markram de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse). L’objectif est d’utiliser les technologies de simulation informatique pour comprendre comment le cerveau humain fonctionne et, à terme, pouvoir établir un lien entre la réalité physiologique (gènes, molécules, cellules) et le comportement humain.
Les connaissances qui découleront de ce projet devraient permettre de faciliter, à l’avenir, le diagnostic de maladies cérébrales. Elles devraient également accélérer la recherche dans les domaines de l’intelligence artificielle et de la robotique.

Source