AMD : pas de nouvelle Radeon avant fin 2013


Cliquer ici pour agrandir

AMD ne prévoit pas d'évolution majeure au sein de sa gamme de carte graphique pour les trois premiers trimestres 2013. Les premières « vraies » Radeon HD 8000 ne devraient donc pas voir le jour avant la fin de l'année.

Cliquer ici pour agrandir

Ceux qui attendaient l'arrivée de nouvelles cartes graphiques haut de gamme chez AMD devront prendre leur mal en patience. Interrogé par le site japonais 4Gamers.net, un responsable de la firme a en effet indiqué, présentation à l'appui, que les gammes Radeon HD actuelles avaient vocation à perdurer au minimum sur les trois premiers trimestres de 2013. L'interview s'accompagne d'une feuille de route éloquente, qui annonce une gamme « stable » pour le courant de l'année, articulée autour des segments Radeon HD 7900, 7800 et 7700 ainsi que les séries 6600 et inférieures, toujours gravées en 40 nanomètres. Sur le haut de gamme, le Radeon HD 7970 lancé début 2012 semble donc avoir encore de beaux jours devant lui, et la gamme Radeon HD 8000 introduite en début d'année, à l'occasion du CES, restera pendant de longs mois le fruit du renommage de GPU existants.

Cliquer ici pour agrandir

Alors qu'on attendait du neuf de façon plus imminente, AMD ne commente guère le pourquoi de cette décision : entre autres pistes, on peut envisager la volonté de mieux rentabiliser les développements réalisés autour de l'architecture Graphics Core Next des GPU actuels - avec peut-être des stocks importants qu'il convient d'écouler, des équipes mobilisées autour des puces graphiques destinées à la prochaine génération de consoles de salon, priorité mise sur la partie graphique des APU... à moins que ce choix ne soit dicté par les acteurs du semiconducteur avec qui AMD travaille, TSMC en tête. Pour le consommateur, la nouvelle n'est pas forcément malvenue, dans la mesure où la firme de Sunnyvale maniera une fois de plus l'argument tarifaire pour rester compétitive face à son grand concurrent de toujours. Reste à voir dans quelle mesure Nvidia choisira de s'engouffrer dans la brèche.



Source