Après celle Java (dont un énième correctif est annoncé pour le 19 février), une nouvelle faille a été découverte par la société FireEye dans PDF Adobe Reader. Cette dernière indique que l’exploitation déjà active a été trouvée sous la forme d’un document malveillant spécialement conçu pour. À son ouverture sous Windows, deux fichiers DLL sont utilisés. Le premier pour afficher un faux message d’erreur ainsi qu’un faux document PDF, tandis que le second ouvre en arrière-plan une connexion vers un domaine distant. Puisque cette faille est déjà activement exploitée, cela signifie que les utilisateurs se servant d’Adobe Reader courent un risque potentiel. Toutes les dernières moutures des branches supportées, à savoir les versions 9.5.3, 10.1.5 et 11.0.1, sont concernées. De fait, plusieurs conseils seront utiles. D’une part, l’utilisateur devra prendre soin de contrôler la source d’un PDF qu’on lui envoie : mieux vaut n’ouvrir que ceux dont il est absolument certain de la provenance. D’autre part, il est évidemment possible d’utiliser un client de lecture tiers. On pourra par exemple se rabattre sur FoxIt, par ailleurs très léger. Notez également que Firefox intégrera bientôt son propre lecteur PDF, entièrement créé depuis des technologies du web (HTML5/JavaScript). Enfin, il reste conseillé de désactiver le plug-in Reader dans le navigateur utilisé. FireEye indique avoir déjà prévenu Adobe, la société enquêtant actuellement sur le problème. Source : FireEye