Réseau sans fil : le 10 Gb/s à l'étude


Cliquer ici pour agrandirCliquer ici pour agrandir

Certes, le record du réseau sans-fil le plus rapide demeure la propriété de la Nasa, avec un débit de 2,5 térabit/s. Mais cette expérience s'est déroulée en laboratoire, et sur une distance de un mètre seulement. Ce qu'ont réalisé l'opérateur japonais NTT DOCOMO, en partenariat avec le Tokyo Institute of Technology a une tout autre valeur pour l'industrie de la téléphonie mobile.

Comme nous l'apprend le site phys.org, relayé par generation-nt, NTT DoCoMo est parvenu à transmettre des données à un débit proche des 10 Gb/s, soit 100 fois plus rapidement que sur un LTE actuel. L'expérience s'est déroulée à l'extérieur, entre un véhicule roulant à 9 Km/h et une station fixe.

Pour ce test, réalisé en décembre dernier, la bande de fréquence utilisée se situe autour des 11 GHz. Une très haute fréquence qui, par essence, limite sa portée. Pour attendre ces débits impressionnants, NTT DoCoMo a fait appel à la technologie MIMO (Multiple Input Multiple Output) et utilisé 8 antennes en émission et 16 antennes en réception.

Si de tels débits seront inaccessibles pour de longues années encore pour le grand public, la promesse est évidemment de taille pour succéder aux réseaux 4G/LTE actuels.

Source