IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM


Affichage des résultats 1 à 2 sur 2
Share |

Discussion: Appel a signature pour la constitution des citoyens en tant que partie civile contre

  1. #1
    Date d'inscription
    septembre 2012
    Messages
    136
    Remerciements
    0
    Remercié 8 fois dans 7 messages
    Pouvoir de réputation
    6

    Par défaut Appel a signature pour la constitution des citoyens en tant que partie civile contre

    APPEL A SIGNATURE POUR LA CONSTITUTION DES CITOYENS EN TANT QUE PARTIE CIVILE CONTRE LES AUTEURS INCRIMINES DANS LES AFFAIRES DE CORRUPTION


    Nous les syndicalistes et militants des droits de l’homme qui sont trainés régulièrement en justice pour grève illégale, rassemblement illégal, atteinte à corps constitué, outrage à policier en exercice de ses fonctions, dégradation de biens publics, troubles à l’ordre public et qui attendent depuis des années que les différentes instances judiciaires tranchent et libèrent nos dossiers et notre avenir. Nous qui attendons en vain que la loi soit appliquée (enregistrement des organisations syndicales ou des associations, protection des délégués syndicaux et militants des droits de l’homme, respect de la règlementation dans les contrats de travail).

    Nous les militants associatifs et activistes sur le terrain et sur la toile que l’on traine rapidement en justice pour atteinte au Président de la république, atteinte à corps constitué, diffamation, atteinte à la sureté de l’état et qui subissons des procès répétés ainsi que les mandats de dépôt et les décisions d’emprisonnement, avec sursis ou ferme, comme actes de représailles.
    Nous les dénonciateurs d’actes de corruption qui subissent la répression des responsables des institutions dans lesquelles nous travaillons et qui subissons procès sur procès pour diffamation. Nous qui sommes pour la plupart licenciés et qui attendons en vain notre réintégration.
    Nous les Avocats qui vivons des tentatives de musellement pour réduire le droit à la défense des justiciables.
    Nous les citoyens que la justice expulse des demeures qui abritaient tant bien que mal nos familles et ce même en hiver avec l’intervention des forces de police.
    Nous les chômeurs qui subissons les affres de la marginalisation et que l’on traduit en justice quand nous revendiquons notre part de dignité.
    Nous les journalistes qui travaillons sous la menace de procès en diffamation à chaque fois que nous tentons de mener notre travail dans les règles de l’art.
    Nous citoyens et citoyennes de ce pays, à qui est refusé ce statut de citoyen et que l’on traduit en justice pour la moindre critique émise et qui avons peur de la justice même si l’on est victime.
    Nous tous qui regardons le silence complice de toutes les instances dans ce pays et particulièrement des instances judiciaires quand il s’agit d’affaires de corruption et de dilapidation des biens publics soulevées par la presse et concernant des personnalités et ministres tels que :

    Affaire RAHMANI « EL WATAN» du 26/02/06, du 09/05/07 ». Affaire GHOUL : « Maghreb émergent du 07 Novembre 2012 ». AffaireSaidBARKAT http://www.lesoirdalgerie.com/pdf/2009/09/02092009.pdf. Affaire CHAKIB Khellil : « Liberté du 02-03-2013 ». Affaire Amar SAIDANI « le courrier d’algerie 07-07-2008 ». Affaire KHALIFA dans laquelle sont cites Djamel OULD ABBES, MEDELCI et SIDI SAID. Affaire BCIA BANK. Affaire BRC.Affaire Khalida TOUMI http://www.okbob.net/article-6937684.html,
    Nous qui attendons vainement que les instances vouées théoriquement à la lutte contre la corruption à l’instar de l’office central de lutte contre la corruption ne soient pas que de simples soporifiques destinés à la consommation externe.
    Nous qui nous appuyons sur l’article 8 de la Constitution qui stipule entre autres que « Le peuple se donne des institutions ayant pour finalité la protection de l'économie nationale contre toute forme de malversation ou de détournement, d'accaparement ou de confiscation illégitime », sur l’article 21 qui stipule que « Les fonctions au service des institutions de l'Etat ne peuvent constituer une source d'enrichissement, ni un moyen de servir des intérêts privés », sur l’article 66 qui stipule que « Tout citoyen a le devoir de protéger la propriété publique et les intérêts de la collectivité nationale, et de respecter la propriété d'autrui » et sur l’article 141 qui stipule que « La justice est rendue au nom du peuple ».
    Décidons que c’est à nous citoyens de réagir et obliger les pouvoir publics à incriminer les véritables auteurs de la corruption conformément à la loi du 20-02-2006 pour la prévention et la lutte contre la corruption issue de la CNUCC (convention des Nations-Unies contre la corruption).

    Pour lever toute équivoque nous sommes conscients qu’une grande partie des révélations relève beaucoup plus de coups portés entre clans que d’une volonté politique assumée de combattre la corruption. Il est clair pour nous que c’est parce que les choix faits depuis longtemps par le pouvoir Algérien en matière de politique économique ont mis au centre la question du profit que la prédation s’est organisée et répandue, quelquefois sous l’habit de la réglementation et de plus souvent, impunité oblige, dans l’illégalité totale.
    Il est de notre devoir de citoyens de réagir pour un sursaut national afin de sauver la nation même si la règlementation Algérienne, pour défendre les prédateurs, ne permet pas au simple citoyen de se porter civile. Nous devons par l’intermédiaire de cette pétition exiger que justice soit rendue et qu’elle punisse les responsables, commanditaires et profiteurs quel que soit leur statut ou rang.
    Tout signataire de la présente pétition doit indiquer Nom et prénom, qualité, n° carte d’identité nationale, date et lieu de délivrance et le lieu de résidence afin de montrer que la peur doit habiter les délinquants et corrompus et non plus les citoyens. Cette pétition, pour peu qu’elle atteigne un chiffre significatif, sera déposée auprès des instances civiles concernées, elle ne restera pas un acte isolé et sans suite car nous savons par expérience que nous aurons droit aux promesses et déclarations solennelles qui resteront sans lendemain.
    Lien vers la Pétition : http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2013N37256

    Premiers signataires :Kaddour CHOUICHA; Oran; Enseignant, militant SESS/LADDH. Ghozlane Nassira; Oum El Bouaghi; Fonctionnaire; Secrétaire générale SNAPAP. Ouafi Saha; Oran; Enseignant, Militant SESS. Baali Cherif Djamel; Barika; Enseignant universitaire; Militant SESS. Djamila LOUKIL; Oran; Journaliste. Malaoui Rachid; Oran; President du syndicat SNAPAP. Farid BENTOUATI; Oran; Citoyen. Halim Derbal; Paris; Educateur spécialisé. Yacine Zaid; Laghouat; Membre de la LADDH. Dalila TOUAT; Mostaganem; Enseignante suppléante. Feddal Halim; Chlef; Ingénieur d'Etat en génie civil et secrétaire général Adjoint de l’Association Nationale contre la Corruption . Lola loh; Paris; Citoyen. Redouane M'HAMED; Chéraga; Ingénieur Mécanique. NEDJADI Chafika; Béjaïa; Informaticienne. MECHERI LARBI SELIM; Oran; Laborantin de sante publique ; Syndicaliste SNAPAP-Militant LADDH. Blida mohammed; Lyon; EX PES. Mohammed CHOUAKI; Lille; Directeur de Publication. ZEGGARI Abdallah; Ouargla; Ex Cadre Dirigeant Principal. Benmssaoud; Oran; fonctionaire militant SNAPAP et LADDH. Ramzi Zaza; Alger; VRP. bouha; Oran; Consultant. Babadji Mesaoud; Oran; Enseignant- Militant droits de l’homme. Messaoudi Zoubir; Bouira; PEST/syndicalistes. KADI; Rennes; Citoyen. Boussakhane Fatima Zohra; ORAN; ENSEIGNANTE. Djamel Guerid; Oran; Professeur d'université. Sofiane Chouiter; Longueuil,; Avocat. Chakib Maouche; Annaba; Commercial. Riad Hamoudi; Montreal; Technicien. Guerroudj Mouloud; Kolea; Architecte. Noureddine Chadli; Lyon; Citoyen. Sami klsha ; Setif; Citoyen. HOCINE DJIDEL; PARIS; ANTHROPOLOGUE. Mohand Raschid SEKARNA; BEJAIA; Auteur écrivain. Samir Mekkakia; Alger; Architecte. Thassada Mlarkoum ; USA; Citoyen du monde. Mohamed benbouziane; Tlemcen; Enseignant. Djamal Benmerad; Bruxelles; Journaliste, Ecrivain. ATTROUS MOHAMED; Es senia Oran; Comptable. Ahmed Badaoui; Alger; Cadre des Douanes. Ibrahim BOUDRICHE; ALGER; Retraité. Nadjat AROUA; ALGER; Enseignant chercheur. Kahina Amrouche; Oran; Enseignante. Lounis Djelloul; El-Kseur; Retraité. Lounis CHEKOUR; Constantine; Enseignant. Leila Noui; Alger; Medecin de Santé Publique. Mohamed El Hadi Benelhadj; Constantine; Maitre de Conférence Université Constantine 2. Abdellaziz DJEFFAL; BOUIRA; Syndicaliste et Militant Démocrate. Hadda Cherroun; Laghouat; Enseignante. Zekiri abdelmoumene; Alger; Enseignant. Smain Megateli; Médéa; fonctionnaire. Boukhemis Bouguerne; Alger; Retraite cadre superieur sonatrach. Ali Bouha; Oran; Canastel. HARZALLAH Mohamed Abdelbasset; ALGER; Administratif. HADDAD ALDJA; Béjaia; Enseignante. Errouane Bachir; Oran; diplômé universitaire depuis 1998 et victime de la corruption. Boualem BEN MOUSSA; ALGER; Gérant. Samir Benhadid; Constantine; Enseignant universitaire. Karim Abdelli ; Cheraga Alger; Retraité. Ali djama; Sidi Bel Abbes; Syndicaliste. Tahar Touahri; BBA; Retraité. Faycal Krid; Constantine. Hocine BOUDA ; BOUZEREAH ; AVOCAT. Benhadouga; Alger; ENSEIGNANTE. Abdellah Boulkroune; Constantine; Pharmacien. Naim Morceli; Ténès; Citoyen. Sihem Chouicha; Oran; Architecte/Aide-restauratrice. Abdellatif TADJEDDINE; Oran; Enseignant; Militant SESS. Ahmed Inal Boukhalfa; Mostaganem; Ingénieur d'état. Benaziza Mohamed; Batna; Retraité musique. Tamime CHERGOU; El Harrach; Enseignant - Ecole Supérieure d'informatique. Fatiha Bekri; ORAN; Infirmière Sante Publique ; Syndicaliste SNAPAP. Bouzekri Hacene ; Collo ; Enseignant Universitaire. MERZOUGUI; Tlemcen; Etudiant. Safia TALEB; Sidi Bel Abbès ; Professeur d'université. Benabdeslam Mahmoud; Elkseur; Commerçant. Djebbar Abdenasser; Constantine; Enseignant Universitaire.
    Dernière modification par sparrow210 ; 12/03/2013 à 12h12.

  2. #2
    Date d'inscription
    décembre 2008
    Messages
    676
    Remerciements
    9
    Remercié 7 fois dans 6 messages
    Pouvoir de réputation
    9

    Par défaut Re : Appel a signature pour la constitution des citoyens en tant que partie civile co

    Je reconnais que l'homme a des droits mais je ne reconnaîtrais jamais les droits de l'homme! et tout personne qui défendent des valeurs autres que les notres ne me représente pas je refuse qu'ils parlent en mon nom et leurs sort m'importe peu.

Discussions similaires

  1. [Actualités] Orascom Télécom Algérie fait appel contre les créances fiscales
    Par NewsBot dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/04/2010, 12h50
  2. Appel saisit (l’ITC) contre le HTC
    Par NewsBot dans le forum Opérateurs : Mobilis / Djezzy / Nedjma
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/03/2010, 21h40
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 18/09/2009, 12h20
  4. France24 : Algerie - "Attentat contre la constitution"
    Par algérien_dz dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 6
    Dernier message: 25/11/2008, 18h48
  5. Et pour ces bons vieux jeux?(pas tant que ça non plus..)
    Par anubis_1001 dans le forum Jeux en Réseau / LAN Arena
    Réponses: 0
    Dernier message: 19/09/2008, 14h49

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Webimag] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX] [Photographe MARIAGE]

is PageRank Checking Icon