Ali Tounsi hier à Oran
La Sûreté nationale se renforce annuellement de 15 000 recrues

Les effectifs de la police se renforcent chaque année de 15 000 nouveaux agents pour améliorer la sécurité des biens et des personnes à l'échelle nationale, a affirmé hier à Oran le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), M. Ali Tounsi.

Le renforcement des effectifs de la police s'inscrit dans le cadre du programme quinquennal du président de la République qui a entamé sa quatrième année, a indiqué M. Ali Tounsi au cours d'un point de presse organisé en marge de l'inauguration de trois sièges de sûreté urbaine dans la banlieue est d'Oran. “Ce programme qui s'appuie sur la politique d'une police de proximité a réalisé un bond qualitatif”, a-t-il ajouté, précisant que, “la police de proximité mise en place à titre expérimental en Algérie est devenue un modèle et un exemple aussi bien pour des pays arabes qu'européens”. Cette expérience, a-t-il souligné, “a réussi grâce notamment à l'adhésion de la société civile à la stratégie de lutte contre la criminalité et toutes les formes de déviance”. “La société civile est aujourd'hui un partenaire incontournable dans les missions de ce type de police qui a constitué une revendication pour de larges couches de la population”, a indiqué le DGSN, précisant que “les appels à renforcer ce corps de sécurité se sont multipliés comme le volume des demandes pour l'ouverture de structures de sûreté urbaine dans plusieurs communes du pays”. La Sûreté nationale a lancé des études pour traiter des facteurs à l'origine de troubles sociaux dans plusieurs régions du pays, à l'instar de la crise du logement, de l'emploi et des relations des citoyens avec les élus locaux, a annoncé, par ailleurs, M. Ali Tounsi.

source : http://www.liberte-algerie.com/edit....0000%20recrues