IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM


Affichage des résultats 1 à 3 sur 3
Share |

Discussion: Dégroupage, portabilité … les rattrapages de la nouvelle loi sur la Poste et les TIC

  1. #1
    Date d'inscription
    février 2011
    Localisation
    Tizi - Ouzou
    Messages
    7 800
    Remerciements
    341
    Remercié 891 fois dans 555 messages
    Pouvoir de réputation
    21

    Non ou mauvais Dégroupage, portabilité … les rattrapages de la nouvelle loi sur la Poste et les TIC


    Dégroupage, portabilité … les grands rattrapages de la nouvelle loi sur la Poste et les TIC


    Cliquer ici pour agrandir

    Le projet de loi définissant les règles régissant les activités de la Poste et des télécommunications et celles des technologies de l’information et de la communication (TIC) déposé au Parlement pour débat promet une révolution dans le secteur. Le texte a traité toutes (ou presque) les préoccupations des acteurs du secteur, à commencer par démonopolisation, le dégroupage, MVNO, la portabilité du numéro, commerce en ligne…

    Les modifications que compte apporter le ministère de la Poste et des technologies de l’information et de la communication à la loi n° 2000-03 régissant le secteur de la postes et des télécommunications sont si importantes que cela a nécessité une nouvelle loi. Les nouvelles dispositions sont étendues aux activités liées aux technologies de l’information et de la communication. Ainsi, l’avant- projet de loi fixant les règles applicables aux activités de la Poste, des télécommunications et des technologies de l’information et de la communication (TIC), déposé au niveau du bureau de l’Assemblée populaire nationale (APN), consacre la séparation des secteurs d’activités et introduit de nouveaux opérateurs et de nouveaux services. En ce qui concerne l’organisme public de la poste, le texte de loi l’autorise à «créer la Banque Postale et un service d’épargne postale». Ces nouvelles disposition permettront à la Poste de d’intervenir dans «les domaines les moins développés de la bancarisation de masse, notamment l’offre de crédit aux citoyens et aux très petites entreprises et de soutenir les actions déjà entreprises par le secteur financier en matière de financement d’acquisition de biens de consommation durables et de développement des moyens de paiement scripturaux», indique l’argumentaire du ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Moussa Benhamadi. L’avant-projet de loi prévoit l’introduction de la notion d’opérateur virtuel «afin de permettre une utilisation optimale du réseau postal et offrir des produits et services liés aux technologies de l’information et de la communication». Cependant, l’Etat confie l’exercice du service universel de la poste à l’opérateur historique Algérie Poste en raison de son implantation «incomparable» sur l’ensemble du territoire national et de «son expérience étendue» en matière de service public.

    Portabilité, opérateur virtuel, dégroupage…

    En matière des télécommunications et des TIC le projet de loi prévoit de nouvelles dispositions pour l’amélioration des prestations offertes au citoyen dans ce secteur en consacrant le droit de tous les citoyens à l’accès aux prestations des TIC. A commencer par la notion du dégroupage, introduite par le nouveau texte. La consécration de l’accès au dégroupage mettra fin au monopole d’Algérie Télécom sur la boucle locale et permettra aux nouveaux opérateurs de fournir des services à valeurs ajoutées et de participer ainsi au développement des connexions à haut et très haut débits. Le texte introduit également la notion de la portabilité du numéro. Pour ne pas faire exception par rapport aux réseaux de téléphonie mobile dans le monde, le texte prévoit que les opérateurs de réseaux publics de télécommunication permettent à leurs abonnés de bénéficier du service de la portabilité. Ainsi, les abonnés qui le désirent pourront conserver leurs numéros de téléphone lorsqu’ils changent d’opérateur. «Cette disposition pourrait être étendue à la téléphonie fixe lorsque d’autres opérateurs feront leur apparition», soutient le ministre dans son exposé. Autre notion introduite est celle de l’opérateur virtuel dans le paysage des télécommunications mobile « pour permettre à toute personne morale possédant des qualifications d’exploiter une plate-forme de services connectée au réseau d’un opérateur mobile titulaire d’une licence ». De plus, le texte consacre l’existence de l’opérateur alternatif habilité à établir et commercialiser, au bénéfice des opérateurs de télécommunications, des infrastructures de câbles à fibre optique. Cette disposition permet à des collectivités locales ou à des entreprises, à l’exemple de Sonatrach, de Sonelgaz, ou de la SEAAL, de contribuer à la réalisation de canalisations et de pose de câbles à fibre optique. Par ailleurs, le nouveau texte introduit des «principes» se rapportant au cadre juridique définissant les régimes d’exploitation, à l’instauration de l’administration électronique et des transactions en ligne, à la gestion des noms de domaine «.dz» ainsi qu’à la promotion de l’industrie des services TIC.


    Source

  2. #2
    Date d'inscription
    février 2008
    Messages
    409
    Remerciements
    8
    Remercié 10 fois dans 6 messages
    Pouvoir de réputation
    10

    Par défaut Re : Dégroupage, portabilité … les rattrapages de la nouvelle loi sur la Poste et les

    vaut mieux tard que jamais!!!
    I just wanna live while I'm alive
    It's my life

  3. #3
    Date d'inscription
    novembre 2008
    Messages
    468
    Remerciements
    51
    Remercié 49 fois dans 32 messages
    Pouvoir de réputation
    10

    Par défaut Re : Dégroupage, portabilité … les rattrapages de la nouvelle loi sur la Poste et les

    Ils ont finalement lever la main sur l'adsl, car ils ont compris que jamais A.T ne sera apte à évoluer et à se développer et que si l'état maintient cette situation l'internet en algérie deviendra la risée du monde entier car proposer du 1 méga jusqu'à l'an 3000 c'est pas possible.
    maintenant faut juste rattraper notre retard de 10 ans.

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 08/10/2013, 14h39
  2. Réponses: 11
    Dernier message: 29/08/2013, 11h40
  3. La Portabilité des Numéros bientôt Autorisée en Algérie !!
    Par Hicham dans le forum Opérateurs : Mobilis / Djezzy / Nedjma
    Réponses: 9
    Dernier message: 16/02/2013, 10h06
  4. Réponses: 8
    Dernier message: 08/02/2013, 08h26
  5. [Actualités] Interop 2010 : la portabilité des services cloud au coeur des débats
    Par NewsBot dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 0
    Dernier message: 30/04/2010, 16h30

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Webimag] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX] [Photographe MARIAGE]

is PageRank Checking Icon