Barack Obama chambre CNN au dîner des correspondants de la Maison Blanche


La dîner rituel des correspondants de presse de la Maison Blanche est l'occasion pour le président de distribuer quelques vannes bien senties. Cette année, plusieurs chaînes de télévision en ont pris pour leur grade.

Cliquer ici pour agrandir
Le président américain Barack Obama au dîner des correspondants de la Maison Blanche, le 27 avril 2013 à Washington (Etats-Unis). (KEVIN LAMARQUE / REUTERS)

Le dîner des correspondants de presse de la Maison Blanche est un rituel suivi chaque année par le tout Washington... et l'occasion pour Barack Obama de distribuer quelques vannes bien senties. Dans l'édition 2013, qui s'est tenue samedi 27 avril, le président américain s'est payé la tête de plusieurs grandes chaînes de télévision américaines.

CNN, History Channel et Fox News épinglés

CNN a commis plusieurs erreurs retentissantes cette année, publiant notamment des informations erronées sur la réforme de la santé et, plus récemment, sur l'arrestation d'un suspect des attentats de Boston. Les errements de la prestigieuse chaîne américaine ont été pointées du doigt notamment par le New York Times (en anglais).
"Je sais que CNN a connu quelques revers récemment", a lancé Barack Obama (6'45" sur la vidéo, en anglais). "Mais j'admire l'application qu'ils mettent à rapporter l'ensemble des informations relatives à une affaire. Juste au cas où l'une d'entre elles se révélerait exacte."


Les autres chaînes de télévision n'ont pas été épargnées. "La chaîne History Channel n'est pas présente. Je suppose qu'il étaient un peu embarrassés après m'avoir comparé au diable", a lâché le président (7'30"), en référence à une polémique (racontée notamment par Rue89), née après la diffusion d'une série où un acteur jouant ^^^^^ ressemblait au président américain. "Bien sûr, ça n'a pas empêchée Fox News (chaîne très conservatrice, plutôt hostile à Obama) de venir. Ils trouvaient en fait la comparaison injuste. Pour ^^^^^."

Spielberg en vrai faux réalisateur V.I.P.

Mais le président américain sait aussi jouer l'autodérision. Saluant la cote de popularité toujours élevée de sa femme, Michelle Obama, plus populaire que lui, le président a expliqué avoir tenté de lui "emprunter quelques trucs" (5'20''). Comme sa nouvelle coupe de cheveux, très commentée aux Etats-Unis.... Mais plus seyante sur la première dame que sur son époux.

Source