Cliquer ici pour agrandir

Installés en janvier par Roma Capitale, 176 points de connexion au wifi public s’offrent aux touristes et résidents munis de smartphones, tablettes et ordinateurs. Quatre heures quotidiennes de connexion gratuite en wifi et des informations utiles sont désormais accessibles dans les rues de la capitale. Cette innovation pour 2013 porte le nom de DigitRoma. Elle s’ajoute à celles qui connectent aujourd’hui presque toutes les capitales occidentales à Internet. Selon les dires de Barack Obama le territoire Nord-Américain dans son entier pourrait même être bientôt couvert d’un SuperWifi.

Déjà en mars 2011, Rome mettait en place le Wifi ATAC dans les bus et tram : une avancée pourtant peu connue du public. Avec DigitRoma, il s’agit cette fois d’être branché à Internet dans les coins les plus fréquentés de la capitale. Le service s’adresse à ceux qui désirent ʺVivre la ville en mouvement et se localiser dans leur environnementʺ, selon sa propre description.La zone la mieux ʺconnectéeʺ s’étend bien sûr entre le Colisée et Largo Argentina, soit le centre historique. L’accès à ce Wifi gratuit est possible dans de nombreux lieux publics : musées, bibliothèques, sièges municipaux, lieux de shopping ainsi que quelques points du littoral romain.

DigitRoma prévoit également un service gratuit et sans limite de temps qui relie les smartphones à la capitale. Il propose plus de 50.000 informations concernant la mobilité – parkings, Ztl, transports en commun, taxis etc. –, les services administratifs et les lieux utiles ou à connaître aux alentours. Voilà comment transformer une heure d’attente en visite culturelle improvisée. Les fêtes et événements publics sont aussi signalés par l’intermédiaire du programme. Pour profiter de DigitRoma, il suffit de prendre quelques minutes pour s’inscrire sur le site.