IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM

Affichage des résultats 1 à 2 sur 2
Share |

Discussion: Aujourd'hui, nous fêtons la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse !

  1. #1
    Date d'inscription
    février 2011
    Localisation
    Tizi - Ouzou
    Messages
    7 804
    Remerciements
    342
    Remercié 892 fois dans 556 messages
    Pouvoir de réputation
    21

    Erreur Aujourd'hui, nous fêtons la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse !


    Journée mondiale de la liberté de la presse : pour défendre un droit si fragile


    Cliquer ici pour agrandir

    Depuis 1993, le 3-Mai est la Journée mondiale de la Liberté de la presse. Une date pour rappeler aussi qu'à travers le monde, les journalistes restent la cible privilégiée des tous les ennemis du droit d'informer librement.
    Le 11 janvier 2012, Gilles Jacquier, grand reporter à France 2 est tombé victime d'un tir de mortier à Homs. Ville où est mort quelques semaines plus tard Rémi Olchik, photographe venu lui aussi rendre compte du conflit syrien. Leur métier était de témoigner. Faire savoir et donner à comprendre, clés de la démocratie. Mais le point commun que partagent tyrans et mafieux est bien d'éliminer les témoins de leurs crimes, de les réduire au silence par tous les moyens.
    Soixante-huit gouttes de sang maculant la planète… dont 16 en Syrie, 14 en Somalie et 6 au Mexique. Une pour chaque journaliste tué dans l'exercice de ses fonctions en 2012 : le symbole qu'a donc choisi la World Association of Newspapers and News publishers (WAN-Ifra), l'association mondiale des journaux et des éditeurs de médias d'information (1), pour rappeler aujourd'hui que les journalistes payent régulièrement de leur vie et de leur propre liberté le droit et le devoir d'informer leurs contemporains.
    Car si depuis 1993, le 3-Mai est officiellement devenu le jour choisi par l'Assemblée générale des Nations Unies pour célébrer la liberté de la presse, il est surtout l'occasion de mesurer chaque année la fragilité de ce droit à l'information, partout, compte tenu des violations quotidiennes qu'il subit.

    La fenêtre ou le mur

    «Chercher, recevoir, et répandre les informations et les idées par quelque moyen que ce soit est peut-être inscrit dans les Droits de l'Homme et les lois internationales, mais les médias doivent se battre tous les jours
    […] En tant que contrôle du pouvoir en place, une presse libre sert de fenêtre à la société au travers de laquelle les abus, les mensonges et les intérêts de ceux qui sont au pouvoir sont révélés au public. Mais selon les gouvernements corrompus, les criminels et les fondamentalistes de tout genre, il serait préférable de définitivement murer cette fenêtre» rappelle ainsi la WAN-Ifra qui dénonce inlassablement l'impunité des meurtriers encourageant toujours plus d'assassinats. Mais pas seulement, comme les menaces contre la liberté de la presse évoluent aussi. Autocensure dictée par les menaces physiques ou les chantages financiers conduisant à une société «ne pouvant plus prendre les bonnes décisions faute d'information sur la réalité qui l'entoure» ou nouvelles formes de censures rendues désormais possibles par internet «jusque dans nos foyers» : le 3-Mai, c'est aussi l'occasion de réfléchir sur les enjeux d'une information libre et le prix à payer pour la conserver. «La liberté de la presse est considérée comme une pierre angulaire des droits de la personne et comme une assurance que les autres droits seront respectés» : 20 ans après l'instauration du 3-Mai, cela reste d'actualité.(1) Fusion de l'Association Mondiale des Journaux et de l'IFRA, l'organisation mondiale de recherche et de services pour l'industrie de la presse, la WAN-IFRA représente plus de 18 000 publications, 15 000 sites Web et plus de 3 000 sociétés dans plus de 120 pays.

    19 journalistes tués en 4 mois

    Depuis le début de l'année, 19 journalistes ont été tués et 174 sont actuellement emprisonnés selon Reporters Sans Frontières. à l'occasion de ce 3-Mai, RSF publie sa liste de 39 Prédateurs de la liberté de l'information, chefs d'états, hommes politiques, chefs religieux, milices et organisations criminelles qui censurent, emprisonnent, enlèvent, torturent et parfois assassinent les journalistes. Parmi les cinq nouveaux Prédateurs qui rejoignent la liste : Xi Jinping, le nouveau président chinois et les Frères Musulmans égyptiens.


    Source

  2. #2
    Date d'inscription
    décembre 2008
    Messages
    676
    Remerciements
    9
    Remercié 7 fois dans 6 messages
    Pouvoir de réputation
    9

    Par défaut Re : Aujourd'hui, nous fêtons la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse !

    Cliquer ici pour agrandir

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 27/06/2013, 20h41
  2. [presse] La journée Anti Algérie Télécom ?
    Par Aimebob dans le forum ADSL Algérie
    Réponses: 59
    Dernier message: 14/08/2012, 11h32
  3. Réponses: 21
    Dernier message: 08/06/2012, 21h48
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 04/05/2012, 11h00
  5. [Wikipédia] Un étudiant piège la presse mondiale
    Par mouzak dans le forum Guesra
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/05/2009, 19h54

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Webimag] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX] [Photographe MARIAGE]

is PageRank Checking Icon