Le président Bo^^^^^ika décrète le 22 octobre Journée nationale de la presse


Cliquer ici pour agrandir

ALGER- Le président de la République, M. Abdelaziz Bo^^^^^ika, a décidé dans un message à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse de décréter le 22 octobre Journée nationale de la presse.

"Je saisis l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse pour m’adresser à vous, eu égard au message et au rôle efficient du secteur par le passé et présentement", a écrit de le président Bo^^^^^ika dans son message.
"Bien que me trouvant à l’étranger, je tenais à m’exprimer à cette occasion pour réaffirmer l’engagement de l’Etat à doter la presse nationale et le secteur de l’information de mécanismes juridiques et de différentes formes de soutien à même de lui permettre de s’acquitter de ses nobles missions sans restriction à sa liberté afin qu’elle puisse accéder à la place de choix qui lui revient dans le monde de l’information et du savoir", a poursuivi le président Bo^^^^^ika.
"Eu égard à la place de ce secteur dans la promotion de l’homme, la défense des fondements de la société et la contribution au développement global, j’ai décidé de décréter le 22 octobre prochain Journée nationale de la presse, au même titre que les autres catégories socio-professionnelles, en hommage à la parution, le 22 octobre 1955, du premier numéro du journal +El-Mouqawama El-Djazairia+ (La résistance algérienne), organe du Front de libération nationale (FLN) et de l’Armée de libération nationale (ALN), d’autant que nous célébrons le cinquantième anniversaire de l’indépendance nationale", a souligné le chef de l’Etat.
"Tout en saluant vos efforts et les sacrifices des générations successives de journalistes, je tiens à vous féliciter tous pour ce nouvel acquis en reconnaissance pour vos luttes, vos contributions et votre rôle au service du progrès et de la prospérité de la nation", a ajouté le président de la République.


Source