IL SEMBLE QUE VOUS UTILISEZ ADBLOC POUR BLOQUER LA PUBLICITÉ, AUCUNE PUB INTRUSIVE SUR FDZ ET PAS DE POPUP
FDZ EST GRATUIT DONC MERCI DE DÉSACTIVER VOTRE ADBLOCK ET DE BIEN VOULOIR PARTICIPER ET JOUER LE JEU


PAR SUITE D'ABUS LES SERVEURS CCCAM ET ABONNEMENT NE SONT PAS TOLÉRÉS SUR LE FORUM

Affichage des résultats 1 à 2 sur 2
Share |

Discussion: Logement Participatif

  1. #1
    salimdz Visiteurs

    Par défaut Logement Participatif

    LOGEMENT PARTICIPATIF
    Les nouvelles dispositions découragent les souscripteurs

    La formule “social-participatif”, qui a connu jusqu’à présent un engouement de la part des citoyens, semble connaître un recul et même un délaissement, à s’en référer aux APC qui gèrent ce dossier. Plusieurs maires expriment ces derniers jours, devant les réclamations des souscripteurs, leurs inquiétudes pour le moins justifiées. La raison essentielle de cette situation est tout simplement liée aux nouvelles dispositions intervenues dans le mode de paiement, notamment l’apport du souscripteur qui passe du simple au presque triple. Le montant du premier versement qu’aura donc à payer ce dernier est de 84 millions de centimes au lieu de 30 millions dans l’ancienne réglementation. Du coup, les calculs sont totalement faussés pour les demandeurs qui, faut-il le rappeler, sont constitués de la catégorie des cadres de l’administration et des entreprises publiques dont les salaires sont supérieurs à 24 000 DA et inférieurs à 40 000 ou 50 000 DA. Pour cette catégorie, expliquent les maires, il apparaît évident que l’apport initial présente un handicap insupportable avec un pouvoir d’achat caractérisé par une chute vertigineuse des salaires n’arrivant même pas à couvrir les besoins élémentaires, les prétendants au logement social-participatif n’auront, à moins d’un allégement des dernières mesures, aucune chance de voir leurs espoirs se réaliser. Des chefs de service, des directeurs de structure au niveau des APC sont ainsi pénalisés car ne voyant aucune issue à ce problème. Beaucoup d’entre eux, à l’instar d’autres cadres, se sont de ce fait rabattus sur la formule social-locatif, ce qui n’est pas du tout une solution compte tenu des contraintes que connaît le volet. Au moment donc où le ministère chargé de ce porte-feuille affiche une préférence au LSP dans le sens que c’est une frange intellectuelle de la société qui en bénéficie, on ne peut que s’interroger de quelle manière gérer le problème pour lequel il fallait étudier toutes ses facettes.

    source : http://www.liberte-algerie.com/edit....0souscripteurs


  2. #2
    salimdz Visiteurs

    Par défaut Pas de seuil limite pour l’apport personnel

    LOGEMENT SOCIAL PARTICIPATIF
    Pas de seuil limite pour l’apport personnel

    Notre article “Les nouvelles dispositions découragent les souscripteurs au logement social participatif” a suscité des réactions, notamment de certains responsables de la tutelle qui apportent de précieux éclaircissement sur la question. Tout d’abord, il y a lieu de savoir que le seuil de participation n’a, selon le ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme, jamais été fixé, contrairement à ce qui se dit, au montant de 84 millions de centimes, d’ailleurs ni plus ni moins que cette somme dont on ignore finalement sur quelle base elle est déterminée. Le souscripteur doit, certes, apporter une participation personnelle mais il reste exclu que cette dernière soit déterminée à l’avance. Une fois son dossier accepté en matière de formalités, le souscripteur se rapprochera de la banque qui prendra en charge les crédits liés au paiement de son logement, crédits qui sont accordés en fonction des capacités de remboursements étalés en rapport avec l’âge du souscripteur.

    En d’autres termes, l’apport initial varie d’un souscripteur à l’autre. Le demandeur peut, en dehors de l’aide de l’État (CNL), payer d’un seul coup son logement. À la question de savoir qui a pu arrêter la somme de 84 millions comme base d’accès à cette formule, la réponse reste énigmatique. S’agit-il d’une somme imposée par les promoteurs comme gage afin d’éviter d’éventuels récalcitrants ? Au ministère, on explique qu’il n’y a aucune réglementation qui permette à ces promoteurs, au cas où c’est une initiative de leur part, de recourir à cette pratique. Cependant, les chargés du programme LSP à tous les niveaux qu’ils soient soutiennent mordicus que cette formule, qui ne cesse de connaître un engouement de la part des citoyens, sera un succès.

    La catégorie concernée et formée d’intellectuels et de cadres de l’administration peut, à travers le LSP, prétendre à un logement décent dans des conditions avantageuses. Il faut donc comprendre par là que les préoccupations des citoyens dans ce cadre ne sont pas justifiées. “Les APC gagneraient en se rapprochant des sources d’informations pour mieux informer et aussi faire éviter des dérives à des fins politiciennes”, conclut un responsable du ministère.

    source : http://www.liberte-algerie.com/edit....rt%20personnel

Discussions similaires

  1. renseignement logement
    Par etud007 dans le forum Actualités diverses
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/08/2012, 14h08
  2. Logement social participatif
    Par cosinus85 dans le forum Juridique et administratif
    Réponses: 15
    Dernier message: 22/08/2012, 13h44
  3. Logement LSP
    Par powerdev dans le forum Guesra
    Réponses: 3
    Dernier message: 20/06/2010, 09h50
  4. renseignement logement LSP en Algérie
    Par unix33 dans le forum Guesra
    Réponses: 10
    Dernier message: 20/07/2009, 19h11
  5. Accès au logement social participatif
    Par salimdz dans le forum Actu - News High-Tech
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/10/2008, 23h17

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
[Auto utilitaire DZ] [Webimag] [Algérie Info] [Guide Algérie] [Mosquée ALBADR MEAUX] [Photographe MARIAGE]

is PageRank Checking Icon