Ericsson veut aider l’Algérie à lancer la 3G


Cliquer ici pour agrandir

Le groupe suédois Ericsson s’intéresse beaucoup à l’Algérie. Présent dans notre pays depuis 1974, ce géant mondial très actif dans le secteur des TIC propose ses services pour aider l’Algérie à lancer la 3G.

Dans ce sens, le leader mondial des équipements de réseaux de télécommunications cherche à établir un partenariat à long terme avec l’Algérie, a expliqué à Stockholm le PDG du groupe, Hans Vestberg. " L’Algérie constitue un marché important pour Ericsson en Afrique du Nord en matière de télécommunications, et nous espérons établir un partenariat à long terme dans le secteur ", a-t-il clairement fait savoir au cours d’une rencontre avec la presse tenue au siège d’Ericsson.

Il est à rappeler que Ericsson a créé en Algérie une société mixte (Sitel) basée à Tlemcen. Celle-ci est spécialisée dans la fabrication d’équipements de téléphonie fixe et dont la partie suédoise détient 35% du capital. Depuis le lancement de ce projet, Ericsson ne cesse de voir grand en Algérie où le géant suédois compte élargir ses activités.

Récemment, Ericsson Algérie a annoncé qu’elle était à la recherche de candidats dans le cadre d'un important projet GSM en Algérie. Ce projet couvre les activités de Field Maintenance sur tout le territoire algérien (Est, Ouest et Centre).

Cela prouve que les ambitions d’Ericsson sont multiples et que l’Algérie représente pour ce géant mondial un véritable marché à conquérir.

Source